La bourse ferme dans 5 h 38 min

Même s'ils sont favorables à une réforme des retraites, les deux tiers des Français jugent la grève justifiée

1 / 2

Même s'ils sont favorables à une réforme des retraites, les deux tiers des Français jugent la grève justifiée

Après avoir souligné le mois dernier le décalage de perception des Français quant à l'efficacité de la politique économique d'Emmanuel Macron et leur vision détaillée des mesures prises par ce dernier, l'institut de sondage Odoxa a, cette fois, décidé de mettre en exergue les inquiétudes des Français sur l'avenir du système de retraite.

Dans son baromètre économique de décembre 2019 réalisé pour le compte de BFM Business, Aviva et Challenges, l'institut d'études explique que "la retraite à 60 ans reste, dans 51% des cas, l'âge rêvé pour un départ". Et ce, bien qu'une majorité de Français (63% d'entre eux) soient conscients que l'âge moyen de départ se révèle, in fine, bien plus proche de l'âge de 65 ans.

"Il existe en effet un hiatus énorme entre l’âge souhaité de départ à la retraite et l’âge pronostiqué par les Français. Ainsi, ils prévoient, en moyenne, de partir à 66 ans alors qu’ils rêveraient de partir à 60 ans", indique le baromètre.

Autre prise de conscience, les Français ont aujourd'hui également largement appréhendé le fait que leur pension se révélera, une fois à la retraite, "nettement inférieure à leur dernière rémunération", poursuit Odoxa.

Nouvelles habitudes d'épargne

Des incertitudes qui les poussent à modifier leur vision des choses et à opérer de nouveaux arbitrages. Tel que le détaille Odoxa, l'angoisse liée à la retraite a pour conséquence de faire évoluer les habitudes d'épargne...

Lire la suite sur BFM Business

A lire aussi