Marchés français ouverture 23 min
  • Dow Jones

    29 823,92
    +185,32 (+0,63 %)
     
  • Nasdaq

    12 355,11
    +156,41 (+1,28 %)
     
  • Nikkei 225

    26 800,98
    +13,44 (+0,05 %)
     
  • EUR/USD

    1,2086
    +0,0007 (+0,06 %)
     
  • HANG SENG

    26 583,24
    +15,56 (+0,06 %)
     
  • BTC-EUR

    15 619,27
    +147,79 (+0,96 %)
     
  • CMC Crypto 200

    370,51
    -9,35 (-2,46 %)
     
  • S&P 500

    3 662,45
    +40,82 (+1,13 %)
     

Même si le confinement réussit, l'Institut Pasteur prévoit 6.000 patients en réa mi-novembre

·1 min de lecture

Si le reconfinement produit le même ralentissement des contaminations qu'au printemps, l'épidémie pourrait tout de même atteindre à la mi-novembre un pic de près de 6.000 malades du Covid-19 en réanimation, selon les dernières projections de l'Institut Pasteur.

>> EN DIRECT - Coronavirus : suivez l'évolution de la situation samedi 31 octobre

Le pic épidémique surviendrait vers la mi-novembre

Lors du premier confinement, le taux de reproduction du virus ("R", nombre de nouvelles personnes infectées par chaque cas positif) était descendu à 0,7.

Si le nouveau confinement a un "impact similaire", 5.710 malades (entre 5.400 et 6.020) du Covid-19 pourraient être hospitalisés en réanimation lors d'un pic épidémique qui surviendrait vers la mi-novembre, contre 3.368 patients actuellement, selon les modélisations de l'Institut Pasteur utilisées par le Conseil scientifique qui conseille le gouvernement.

D'autres scénarios envisagés, dû au confinement "moins contraignant"

Mais les nouvelles mesures entrées en vigueur vendredi étant "moins contraignantes", les chercheurs ont élaboré d'autres scénarios avec des taux de reproduction allant jusqu'à 1,2 (contre plus de 1,3 actuellement).

>> LIRE AUSSICoronavirus : des soignants inquiets face aux premières images du confinement

Dans le pire de ces scénarios, le nombre de patients en réanimation pourrait atteindre mi-novembre plus de 6.600 (entre 6.300 et 7.050), et le pic épidémique décalé de quelques semaines atteindrait autour d...


Lire la suite sur Europe1