La bourse est fermée
  • CAC 40

    6 742,25
    -11,72 (-0,17 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 977,90
    -6,60 (-0,17 %)
     
  • Dow Jones

    34 429,88
    +34,87 (+0,10 %)
     
  • EUR/USD

    1,0531
    +0,0002 (+0,02 %)
     
  • Gold future

    1 797,30
    -3,80 (-0,21 %)
     
  • BTC-EUR

    16 104,29
    -51,39 (-0,32 %)
     
  • CMC Crypto 200

    404,33
    +2,91 (+0,72 %)
     
  • Pétrole WTI

    80,34
    -0,88 (-1,08 %)
     
  • DAX

    14 529,39
    +39,09 (+0,27 %)
     
  • FTSE 100

    7 556,23
    -2,26 (-0,03 %)
     
  • Nasdaq

    11 461,50
    -20,95 (-0,18 %)
     
  • S&P 500

    4 071,70
    -4,87 (-0,12 %)
     
  • Nikkei 225

    27 777,90
    -448,18 (-1,59 %)
     
  • HANG SENG

    18 675,35
    -61,09 (-0,33 %)
     
  • GBP/USD

    1,2296
    +0,0040 (+0,33 %)
     

Même en Chine, TikTok a accès aux données de ses utilisateurs européens

AFP/Archives - Olivier DOULIERY

Dans une déclaration officielle, le réseau social chinois confirme avoir mis à jour sa politique de confidentialité. Celle-ci autorise ses salariés à consulter les données de ses utilisateurs pour des raisons techniques, et notamment depuis la Chine.

Ce n'est plus un secret, ni un tabou pour l'entreprise chinoise. Dans une déclaration officielle, le réseau social TikTok a confirmé que ses employés en Chine pouvaient accéder aux données personnelles de ses utilisateurs en Europe. Propriété du groupe chinois de Zhang Yiming, ByteDance, la plateforme a mis à jour mercredi sa politique de confidentialité, a révélé mercredi le Guardian.

Dans un billet de blog publié mercredi, la responsable de la protection de la vie privée en Europe, Elaine Fox, justifie ainsi la nécessité d'accéder à ces données par le "besoin avéré" pour ces salariés de "faire leur travail" et de rendre l'expérience de la plateforme "cohérente, agréable et sûre". "Nous autorisons certains employés de notre groupe situés au Brésil, au Canada, en Chine,en Israël, au Japon, en Malaisie, aux Philippines, à Singapour, en Corée du Sud et aux États-Unis, à accéder à distance aux données des utilisateurs européens de TikTok", précise-t-elle.

Pression américaine

Les ingénieurs de Tik Tok peuvent intervenir sur la plateforme pour assurer son fonctionnement et la bonne marche de ses algorithmes. Des contrôles peuvent également être menés à distance pour détecter des comptes automatiques, précise le quotidien The Guardian. Mais ces interventions sont toujours tenues de respecter le Règlement général de protection des données (RGPD), nuance TikTok.

Jusqu'à présent, le réseau social s'était gardé de l'affirmer haut et fort. Mais la pression mise par les autorités américaines sur le groupe chinois depuis le mandat de Donald Trump a obligé TikTok à dissiper tout malentendu. Dans un courrier adressé aux Sénateurs républicains en juillet, le directeur exécutif de TikTok, Shou Zi Chew, a rassuré ces derniers sur le fait que "ces données n'étaient "pas sensible" et n'étaient pas partagées avec les autorités chinoises.

Avec plus d'un milliard d'utilisateurs à travers le monde, dont un majorité âgée de 18 à 24 ans, la question du transfert des données en Chine revient [...]

Lire la suite sur challenges.fr

A lire aussi