Publicité
Marchés français ouverture 3 h 31 min
  • Dow Jones

    40 358,09
    -57,35 (-0,14 %)
     
  • Nasdaq

    17 997,35
    -10,22 (-0,06 %)
     
  • Nikkei 225

    39 508,84
    -85,55 (-0,22 %)
     
  • EUR/USD

    1,0848
    -0,0009 (-0,09 %)
     
  • HANG SENG

    17 350,14
    -119,22 (-0,68 %)
     
  • Bitcoin EUR

    60 842,95
    -1 498,45 (-2,40 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 359,71
    -25,55 (-1,84 %)
     
  • S&P 500

    5 555,74
    -8,67 (-0,16 %)
     

Prévenir les catastrophes naturelles ? Ce métier méconnu en plein essor, rémunéré 5 000 euros par mois

Pixabay.com

Connaissez-vous le métier d’actuaire ? C’est un métier encore méconnu du grand public, qui réunit pourtant toutes les qualités recherchées par les travailleurs : un salaire et des avantages sociaux solides, peu de pression au quotidien, une possibilité de télétravailler ; bref, un job de rêve qui offre un équilibre parfait entre vie personnelle et professionnelle… Du moins, si vous aimez les mathématiques. Dans son édition du soir du 27 novembre dernier, Ouest France décryptait cette profession, qui mériterait d'être plus populaire.

Les actuaires étudient des données pour énoncer des hypothèses, faire des statistiques, et construire des modèles probabilistes, expliquent nos confrères. Le but étant d’offrir à son employeur des prévisions sur d’éventuelles situations, comme des catastrophes naturelles, des accidents de la route ou encore des problèmes de santé. «Les actuaires utilisent les mathématiques pour répondre à des problématiques de société», explique Franck Vermet, directeur de l’Euro Institut d'Actuariat (EURIA). Chez les assureurs, ce travail permet par exemple de fixer les tarifs des abonnements.

Pour postuler à un poste d’actuaire, il faut avoir un niveau bac +5 ainsi qu’un certificat d’actuaire délivré par l'une des huit formations qui existent en France. Pour Franck Vermet, un bon actuaire doit «savoir programmer et être à l’aise avec les outils informatiques, avec l'émergence de la data science». Leur objectif étant de «vulgariser des données, les analyser et les (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Travail : quels sont les métiers dont le salaire va le plus augmenter en 2024 ?
Ils touchent des indemnités de licenciement et doivent les rembourser quinze ans après
Retenue sur salaire, licenciement… ce que vous risquez en cas de retards répétés au travail
Jours fériés : quand poser ses congés en 2024 pour profiter le plus de ses vacances ?
Fin des indemnités chômage : pouvez-vous encore refuser une offre d’emploi en CDI en 2024 ?