Marchés français ouverture 6 h 9 min
  • Dow Jones

    31 097,26
    +321,86 (+1,05 %)
     
  • Nasdaq

    11 127,84
    +99,14 (+0,90 %)
     
  • Nikkei 225

    26 451,52
    +297,71 (+1,14 %)
     
  • EUR/USD

    1,0440
    +0,0015 (+0,15 %)
     
  • HANG SENG

    21 830,35
    -29,44 (-0,13 %)
     
  • BTC-EUR

    19 531,82
    +947,92 (+5,10 %)
     
  • CMC Crypto 200

    442,10
    +21,96 (+5,23 %)
     
  • S&P 500

    3 825,33
    +39,95 (+1,06 %)
     

Les Métallos déposent une plainte de pratique déloyale de travail contre Starbucks

VICTORIA, Colombie-Britannique, June 11, 2022--(BUSINESS WIRE)--Le Syndicat des Métallos a déposé auprès de la Commission des relations de travail de la Colombie-Britannique une plainte de pratique déloyale de travail contre Starbucks après que le géant du café a refusé d'étendre les augmentations salariales aux syndiqués d’un café de l'entreprise à Victoria.

«Notre plainte est fondée sur la décision de Starbucks d’accorder des hausses salariales notables aux employés dans ses cafés non syndiqués au Canada, mais pas pour ceux travaillant dans son seul café syndiqué, dans le but de contraindre ses employés syndiqués d'abandonner leur adhésion syndicale», a déclaré Scott Lunny, directeur du Syndicat des Métallos pour l'Ouest canadien. «Cette conduite intimidante et coercitive découle de la stratégie ouvertement antisyndicale de Starbucks et constitue une entrave à l'administration d'un syndicat et une pratique contraire au Code du travail.»

Le 3 mai 2022, Starbucks Canada a annoncé des investissements pour ses «partenaires» (employés), y compris des hausses salariales, de meilleurs avantages sociaux, et de la formation. Dans son communiqué transmis à tous les employés, Lori Digulla, vice-présidente principale et directrice générale de Starbucks, a annoncé une hausse salariale pour tous les partenaires, de chaque province et à chaque poste, à compter de cet été. Cette annonce a été rapidement suivie d'un courriel adressé aux employés du café de Douglas Street à Victoria, les informant qu'ils ne recevraient pas les «investissements pour les partenaires» (hausses salariales) étant donné que leur café est syndiqué.

Dans une lettre à Digulla, les travailleuses et travailleurs ont exprimé leur déception concernant le refus de Starbucks d'inclure les partenaires du magasin syndiqué et ont invité le géant du café à agir comme il se doit en leur accordant aussi les hausses salariales.

«Durant les négociations et la médiation, le sujet le plus controversé était les taux de salaire des employés. Nous avons négocié une clause spécifique dans la convention collective qui prévoit des changements considérés nécessaires par une entente mutuelle entre l'employeur et le syndicat, à tout moment pendant la durée de la convention. Une fois la lettre de Digulla envoyée à tous les employés, le syndicat a demandé à Starbucks d’accorder les hausses salariales aux travailleurs de Douglas Street, et cette demande a été rejetée», a souligné Scott Lunny.

Starbucks a clairement déclaré que les syndicats ne sont pas nécessaires et s'est livré activement à des pratiques antisyndicales pour décourager les partenaires de rejoindre un syndicat.

«Nous invitons Starbucks à agir comme il se doit et à étendre les hausses salariales au magasin syndiqué. Nous savons que nos membres travaillent aussi fort et contribuent autant que tout autre partenaire de n'importe quel magasin. Ils doivent donc être traités avec le respect qu'ils méritent», a poursuivi Scott Lunny.

Le Syndicat des Métallos invite le public et les partenaires de Starbucks à exprimer leur soutien aux travailleurs et travailleuses syndiqués qui méritent mieux. Le syndicat a lancé une campagne en ligne sur usw.to/starbucksnow. Vous y trouverez un formulaire pour envoyer directement un message à la direction de Starbucks leur demandant d’accorder les hausses salariales aux travailleuses et travailleurs syndiqués.

Le Syndicat des Métallos représente 225 000 membres dans presque tous les secteurs de l’économie canadienne et est le plus important syndicat du secteur privé en Amérique du Nord, comptant 850 000 membres au Canada, aux États-Unis et aux Caraïbes.

Chaque année, des milliers de travailleurs choisissent d'adhérer au Syndicat des Métallos en raison de son solide expérience à créér des lieux de travail plus sains, plus sécuritaires et plus respectueux, et à négocier de meilleures conditions de travail et une rémunération plus équitable, notamment de bons salaires, bons avantages sociaux et de bonnes pensions.

Le texte du communiqué issu d’une traduction ne doit d’aucune manière être considéré comme officiel. La seule version du communiqué qui fasse foi est celle du communiqué dans sa langue d’origine. La traduction devra toujours être confrontée au texte source, qui fera jurisprudence.

Consultez la version source sur businesswire.com : https://www.businesswire.com/news/home/20220610005480/fr/

Contacts

Scott Lunny, directeur du Syndicat des Métallos pour l'Ouest canadien, slunny@usw.ca, 604 329-5308
Brett Barden, service des communications des Métallos, bbarden@usw.ca, 604 445-6956

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles