La bourse ferme dans 53 min
  • CAC 40

    6 712,59
    +75,59 (+1,14 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 200,15
    +49,96 (+1,20 %)
     
  • Dow Jones

    34 709,47
    +451,15 (+1,32 %)
     
  • EUR/USD

    1,1752
    +0,0056 (+0,48 %)
     
  • Gold future

    1 754,30
    -24,50 (-1,38 %)
     
  • BTC-EUR

    37 546,17
    +1 058,35 (+2,90 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 108,96
    +0,04 (+0,00 %)
     
  • Pétrole WTI

    72,99
    +0,76 (+1,05 %)
     
  • DAX

    15 665,11
    +158,37 (+1,02 %)
     
  • FTSE 100

    7 086,71
    +3,34 (+0,05 %)
     
  • Nasdaq

    15 034,60
    +137,75 (+0,92 %)
     
  • S&P 500

    4 446,41
    +50,77 (+1,16 %)
     
  • Nikkei 225

    29 639,40
    -200,31 (-0,67 %)
     
  • HANG SENG

    24 510,98
    +289,44 (+1,19 %)
     
  • GBP/USD

    1,3742
    +0,0123 (+0,90 %)
     

Le météore observé en Bretagne s'est intégralement désintégré dans l'atmosphère

·1 min de lecture

L'événement a été rapporté par près de 500 témoins, selon les données de Vigie-Ciel : un objet très brillant a traversé le ciel d'un large quart Nord-Ouest de la France le dimanche 5 septembre à 23h47. Ce "bolide" — un météore très lumineux — a également été observé par trois stations du programme FRIPON/Vigie-Ciel (Querqueville, Ludiver et Vannes), ainsi que par le Service hydrographique et océanique de la Marine nationale de Brest.

L'objet aurait affiché une masse initiale de 40 kg et une taille initiale de 22 cm. Il est passé à la verticale au-dessus de Brest, sa trajectoire s'est achevée dans la Manche, à une altitude de 39 km, selon les données disponibles. Les paramètres de cet événement, une vitesse initiale de 21,5 km/s et une inclinaison de 34°, "n'ont pas permis la survie d'une météorite", le bolide "s'est complètement désintégré dans l'atmosphère", précise Vigie-Ciel sur son site.

À lire aussi — Cette météorite plus vieille que la Terre entre au Guinness des records

Programme de science participative et porté par le Muséum national d'histoire naturelle, Vigie-Ciel est adossé au programme scientifique FRIPON (Fireball revovery & interplanetary observation network), dont le but est de détecter et de documenter les objets célestes qui entrent dans l'atmosphère de la Terre, de retracer leur origine et l'éventuelle zone de chute.

Ces événements ne sont pas rares, Vigie-Ciel ayant détecté plusieurs bolides au cours des six derniers mois. Le plus récent a été observé dans la (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Pour ramener l'échantillon de Mars sur Terre, il faudra attendre 10 ans et développer une nouvelle technologie
Le ministère des Armées annonce le recrutement de centaines de cyber-combattants supplémentaires
L'émission quotidienne d'ethers sur Ethereum est devenue pour la première fois négative
Le bitcoin consommerait 0,5% de l'électricité dans le monde et 7 fois plus que Google
Protonmail a fourni des informations à la police française menant à l'arrestation d'activistes pour le climat

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles