Publicité
La bourse est fermée
  • CAC 40

    8 094,97
    -7,36 (-0,09 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    5 035,41
    -2,19 (-0,04 %)
     
  • Dow Jones

    39 069,59
    +4,33 (+0,01 %)
     
  • EUR/USD

    1,0850
    +0,0032 (+0,29 %)
     
  • Gold future

    2 335,20
    -2,00 (-0,09 %)
     
  • Bitcoin EUR

    63 728,00
    +244,52 (+0,39 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 448,27
    -19,83 (-1,35 %)
     
  • Pétrole WTI

    77,80
    +0,93 (+1,21 %)
     
  • DAX

    18 693,37
    +2,05 (+0,01 %)
     
  • FTSE 100

    8 317,59
    -21,64 (-0,26 %)
     
  • Nasdaq

    16 920,79
    +184,76 (+1,10 %)
     
  • S&P 500

    5 304,72
    +36,88 (+0,70 %)
     
  • Nikkei 225

    38 646,11
    -457,11 (-1,17 %)
     
  • HANG SENG

    18 608,94
    -259,77 (-1,38 %)
     
  • GBP/USD

    1,2739
    +0,0041 (+0,32 %)
     

Météo : qu’est-ce que le phénomène de la "goutte froide" qui rend les prévisions compliquées ?

Pexels - Philippe F.

Depuis la deuxième semaine du mois de mai 2023, la France enregistre des températures assez douces, pourtant rythmées par plusieurs épisodes pluvieux. En effet, principalement présent dans le Sud, le soleil se fait toutefois discret sur le reste du pays, notamment dans le Nord. Et cela va certainement perdurer, puisque comme l’a rapporté Le Parisien, dimanche 14 mai 2023, "Météo France anticipe deux gouttes froides en altitude qui descendront successivement sur le pays, maintenant une tendance instable sur la plupart des régions". Mais quel est ce phénomène météorologique ? Il s’agit d’une poche d’air froid située à plus de 5 000 mètres d’altitude, comme l’a expliqué le service public. Ce dernier a également détaillé auprès de CNEWS, jeudi 11 mai 2023 "qu’en altitude, il y a une zone de goutte froide, qui est une zone de basse pression en altitude et de température assez basse, amenant pas mal de pluies". "Cette perturbation est suivie par un ciel de traîne, une zone de mauvais temps alliant pluie et vents forts", peut-on également lire.

En 2019, ce phénomène s'était déjà produit. Jérôme Lecou, ingénieur prévisionniste pour Météo France, avait alors expliqué, "qu'une goutte froide peut faire la taille d'un pays comme la France". "Elles proviennent généralement du nord de l’Atlantique, elles descendent en altitude, et vont donc venir s’isoler parfois jusqu’à notre pays", avait-il indiqué, avant de préciser à quelles conditions météorologiques étaient associées cette fameuse "goutte (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite