Publicité
La bourse est fermée
  • CAC 40

    7 724,32
    +97,19 (+1,27 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    5 043,02
    +66,89 (+1,34 %)
     
  • Dow Jones

    40 000,90
    +247,15 (+0,62 %)
     
  • EUR/USD

    1,0910
    +0,0040 (+0,37 %)
     
  • Gold future

    2 416,00
    -5,90 (-0,24 %)
     
  • Bitcoin EUR

    53 751,20
    +889,94 (+1,68 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 227,63
    +29,06 (+2,42 %)
     
  • Pétrole WTI

    82,18
    -0,44 (-0,53 %)
     
  • DAX

    18 748,18
    +213,62 (+1,15 %)
     
  • FTSE 100

    8 252,91
    +29,57 (+0,36 %)
     
  • Nasdaq

    18 398,45
    +115,04 (+0,63 %)
     
  • S&P 500

    5 615,35
    +30,81 (+0,55 %)
     
  • Nikkei 225

    41 190,68
    -1 033,34 (-2,45 %)
     
  • HANG SENG

    18 293,38
    +461,05 (+2,59 %)
     
  • GBP/USD

    1,2990
    +0,0075 (+0,58 %)
     

Météo : qu’est-ce que le phénomène de « blocage en oméga » ?

Ce phénomène météorologique, responsable de la vague de chaleur en France et des pluies torrentielles en Grèce et en Espagne, est courant, mais complexe. Explications.

Un véhicule pris dans les inondations touchant la ville de Volos, dans le centre de la Grèce, le 6 septembre 2023.   - Credit:SAKIS MITROLIDIS / AFP
Un véhicule pris dans les inondations touchant la ville de Volos, dans le centre de la Grèce, le 6 septembre 2023. - Credit:SAKIS MITROLIDIS / AFP

Alors que l'été 2023 a été le plus chaud jamais enregistré dans le monde, selon l'Institut Copernicus, malgré une météo parfois morose dans le nord de la France, une vague de chaleur tardive s'abat cette semaine sur une partie de l'Europe de l'Ouest et sur l'Hexagone, où 47 départements sont placés en alerte jaune canicule. L'Espagne et la Grèce sont, elles, balayées par des pluies diluviennes.

Trois personnes sont ainsi mortes en Espagne et l'équivalent d'une année de précipitations à Paris s'est abattu en l'espace de vingt-quatre heures en Grèce. Une personne y a aussi perdu la vie mardi dans la région de Volos, où d'importants dégâts ont été constatés. Cette route, par exemple, reliant Volos à Portaria, dans le centre de la Grèce, a été entièrement détruite.

Καταστράφηκε ο δρόμος από Βόλο προς Πορταριά, στο ύψος του Άνω Βόλου και ψηλότερα. #Βολος #κακοκαιρία pic.twitter.com/uGmqwupI0g

PUBLICITÉ

— meteo.gr - Ο καιρός (@meteogr) September 6, 2023

Ces deux phénomènes sont liés au sein d'une « structure météorologique complexe » appelée « blocage en oméga », explique le directeur de recherche au CNRS et directeur adjoint du laboratoire de météorologie dynamique de l'ENS Fabio d'Andrea. Concrètement, lorsqu'on regarde une carte météo, la lettre grecque Ω se dessine.

The current #weather situation in Europe is a textbook Omega block. While central Europe will "enjoy" a #heatwave, Greece will face a #medicane with disastrous damages due to heavy rain and [...] Lire la suite

VIDÉO - Canicule tardive, ça va durer longtemps ?