Publicité
Marchés français ouverture 4 h 58 min
  • Dow Jones

    38 647,10
    -65,11 (-0,17 %)
     
  • Nasdaq

    17 667,56
    +59,12 (+0,34 %)
     
  • Nikkei 225

    38 665,51
    -54,96 (-0,14 %)
     
  • EUR/USD

    1,0745
    +0,0002 (+0,02 %)
     
  • HANG SENG

    18 048,95
    -63,68 (-0,35 %)
     
  • Bitcoin EUR

    62 155,73
    -1 130,34 (-1,79 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 416,32
    +3,37 (+0,24 %)
     
  • S&P 500

    5 433,74
    +12,71 (+0,23 %)
     

Météo France annonce des orages, avant de très fortes chaleurs pour la rentrée

Le tonnerre va gronder dans le Sud-ouest dans la nuit de vendredi à samedi, avant une montée vertigineuse des températures dans l’Hexagone dès dimanche.

GUILLAUME SOUVANT / AFP

Après les éclairs, des températures hors normes. Météo France annonce des orages dans la nuit de vendredi 1er à samedi 2 septembre, qui seront particulièrement violents en Nouvelle-Aquitaine et sur les Pyrénées-Atlantiques. Dimanche, les températures vont entamer une ascension spectaculaire et pourraient atteindre lundi les 35 degrés dans le Sud-ouest.

La journée de vendredi a été ensoleillée et chaude dans le quart Sud-ouest, elle se terminera avec des orages qui éclateront dans la soirée. « Ils pourront être assez forts sur le sud de l’Aquitaine où ils s’accompagneront de grêle par endroits et de rafales de vent », met en garde le prévisionniste qui prévoit des bourrasques de 80 km/h.

La dégradation orageuse gagnera en intensité en abordant les Pyrénées-Atlantiques et les Landes, poursuit Météo France dans son bulletin de vendredi soir, précisant que « des orages localement très forts ne sont pas exclus ».

Des pics à plus de 35 degrés

Samedi matin, des coups de tonnerre pourraient strier le ciel jusqu’au Val de Loire. L’après-midi, « d’autres orages pourront éclater de nouveau l’après-midi dans les Pyrénées ainsi qu’en fin de journée de nouveau vers la Gironde, ou encore sur l’ouest du Massif Central », note Météo France qui invite à la prudence face aux fortes pluies attendues.

D’habitude, les orages font chuter les températures, mais c’est tout l’inverse qui se passera dimanche avec la mise en place d’un épisode de forte chaleur dans l’Hexagone. En cause, une dépression située sur le Portugal qui va faire remonter de l’air brûlant en provenance d’Afrique du nord, comme l’explique le météorologue Guillaume Séchet dans le tweet ci-dessous.

De manière tout à fait exceptionnelle pour septembre, le mercure pourrait atteindre dès lundi des pics à 35 degrés dans le Sud-ouest, prévient le météorologue Anthony Grillon sur Twitter. Tandis que son homologue Fabien Delacour envisage même des 38 degrés au vu des modèles météo des prochains jours.

« Pour l’heure aucun véritable rafraîchissement n’est entrevu avant au moins le week-end prochain », indique Météo France qui conclut : « la durée de cet épisode de fortes chaleurs tardif, combiné à son intensité, s’annonce remarquable à l’échelle du pays ».

PUBLICITÉ

À voir également sur Le HuffPost :

L’ouragan Idalia est arrivé en Floride, les premières images des inondations

Pourquoi l’isotherme, essentiel aux glaciers, interpelle les spécialistes météo

VIDÉO - Après 4 jours de canicule, la neige est de retour dans les Pyrénées