Publicité
La bourse est fermée
  • CAC 40

    8 022,41
    -0,85 (-0,01 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 918,09
    -18,48 (-0,37 %)
     
  • Dow Jones

    37 986,40
    +211,02 (+0,56 %)
     
  • EUR/USD

    1,0661
    +0,0015 (+0,14 %)
     
  • Gold future

    2 406,70
    +8,70 (+0,36 %)
     
  • Bitcoin EUR

    60 838,66
    +891,45 (+1,49 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 343,18
    +30,56 (+2,33 %)
     
  • Pétrole WTI

    83,24
    +0,51 (+0,62 %)
     
  • DAX

    17 737,36
    -100,04 (-0,56 %)
     
  • FTSE 100

    7 895,85
    +18,80 (+0,24 %)
     
  • Nasdaq

    15 282,01
    -319,49 (-2,05 %)
     
  • S&P 500

    4 967,23
    -43,89 (-0,88 %)
     
  • Nikkei 225

    37 068,35
    -1 011,35 (-2,66 %)
     
  • HANG SENG

    16 224,14
    -161,73 (-0,99 %)
     
  • GBP/USD

    1,2373
    -0,0065 (-0,52 %)
     

Météo, canicule : 4 départements en rouge et 49 en orange alors que le pic approche

Ce mardi 22 août, 4 départements ont été placés en rouge et une cinquantaine en orange alors que le pic de la canicule approche. (photo d’illustration)
Ce mardi 22 août, 4 départements ont été placés en rouge et une cinquantaine en orange alors que le pic de la canicule approche. (photo d’illustration)

MÉTÉO - Un nouveau jour de canicule sur une large partie de la France. L’épisode caniculaire, « intense et durable » se poursuit ce mardi 22 août avec 49 départements placés par Météo-France en vigilance orange et 4 en vigilance rouge.

« Une vague de chaleur durable et intense pour la période s’est installée sur le pays », annonce le prévisionniste dans son dernier bulletin. « En vallée du Rhône ainsi que sur l’est du Massif central, la chaleur continue de s’intensifier », souligne l’établissement public, notant le « caractère exceptionnel » du phénomène dans cette zone « du fait de son intensité et de sa durée ».

La vigilance rouge canicule a été déclenchée sur l’Ardèche, la Drôme, la Haute-Loire et le Rhône (69), comme on peut le voir sur la carte de vigilance ci-dessous.

La vigilance orange canicule sera par ailleurs étendue aux Deux-Sèvres, à la Vendée et la Vienne, soit toujours près d’une cinquantaine de départements en vigilance orange canicule au total.

« Les minimales ne descendent souvent pas en dessous de 20-22°C, voire 23-25°C localement notamment en zones urbaines. Les maximales s’échelonnent entre 36 et 39°C en général », précise Météo-France.

PUBLICITÉ

« C’est encore sur la Drôme et l’Ardèche que les niveaux de températures les plus sévères sont attendus avec fréquemment plus de 40-42°C pour les maximales », avertit encore Météo-France.

De nouveaux records de température possibles

Ce mardi après-midi, les températures culmineront souvent entre 33 et 38 degrés. Mais on attendra jusqu’à 38 à 40 degrés sur une partie de l’Occitanie, et de Rhône-Alpes jusqu’à la Provence et le Var. La chaleur sera particulièrement intense autour de la vallée du Rhône où les maximales atteindront assez souvent 40 à 42 degrés. Selon Météo-France, des records locaux risquent encore d’y être battus.

Dans la journée de lundi, des valeurs record pour un mois d’août, dépassant parfois des records datant des canicules de 2003 ou 2012, ont été mesurées. Il a ainsi fait jusqu’à 42,7°C à Lapalud dans le Vaucluse. Dans la Drôme, au moins trois villes ont battu leur record absolu de températures en passant la barre des 42 degrés : Puy-Saint-Martin a enregistré 42,5°C, Vinsobres 42,4°C et Nyons 42,4°C. Les records précédents s’élevaient respectivement à 41.8°C et 42,1°C pour Puy-Saint-Martin et Vinsobres.

La température la plus élevée jamais relevée en France est de 46 degrés à Vérargues, dans l’Hérault, le 28 juin 2019.

Le pic caniculaire est attendu ce mardi et mercredi sur le centre-est du pays, et mercredi et jeudi sur le sud-ouest.

Les très fortes chaleurs vont se maintenir jusqu’en milieu de semaine avec 39 à 42 degrés attendus mercredi et jeudi, sur le sud-ouest et la vallée du Rhône, avant une baisse des températures qui s’amorcera doucement vendredi, selon Météo-France.

Par contre, de la Bretagne jusqu’aux frontières du nord ainsi que sur le littoral atlantique, malgré une légère hausse, la chaleur restera supportable.

Prudence pour l’ascension du Mont-Blanc

À noter que plusieurs forêts ou massifs montagneux ont été interdits d’accès au public dans le sud-est à cause du risque d’incendie, et quatre préfectures de la région Provence-Alpes-Côte d’Azur ont aussi déclenché la procédure d’alerte niveau 1 relative à un épisode de pollution de l’air à l’ozone.

Dans les Hautes-Alpes, un incendie qui s’est déclaré dimanche soir à Chanousse n’était toujours pas fixé lundi après-midi et avait détruit totalement ou partiellement plus d’une centaine d’hectares, selon la préfecture.

En Haute-Savoie, les autorités ont appelé lundi à la prudence les alpinistes désireux d’escalader le mont Blanc « en raison du risque de chutes de pierres lié aux fortes chaleurs ».

La région du massif du Mont-Blanc a enregistré des températures élevées pour cette fin d’été, comme par exemple lundi 10-11 degrés au sommet de l’aiguille du Midi, à 3 842 mètres.

En Suisse, également en alerte canicule, il a fallu grimper à 5 298 mètres dans la nuit de lundi à dimanche pour mesurer la limite du zéro degré (ou isotherme), a indiqué MétéoSuisse, soit un record depuis le début des mesures en 1954.

À voir également sur Le HuffPost :

Pendant la canicule, le ventilateur la nuit n’est pas toujours la meilleure idée

Canicule : la météo des forêts alerte sur un risque d’incendie élevé dans sept départements