La bourse ferme dans 36 min
  • CAC 40

    6 645,81
    -56,17 (-0,84 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 163,19
    -31,73 (-0,76 %)
     
  • Dow Jones

    34 711,40
    -53,42 (-0,15 %)
     
  • EUR/USD

    1,1714
    -0,0033 (-0,28 %)
     
  • Gold future

    1 748,10
    -1,70 (-0,10 %)
     
  • BTC-EUR

    36 325,75
    -1 601,72 (-4,22 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 056,81
    -46,25 (-4,19 %)
     
  • Pétrole WTI

    73,72
    +0,42 (+0,57 %)
     
  • DAX

    15 535,82
    -108,15 (-0,69 %)
     
  • FTSE 100

    7 065,66
    -12,69 (-0,18 %)
     
  • Nasdaq

    14 973,80
    -78,45 (-0,52 %)
     
  • S&P 500

    4 440,07
    -8,91 (-0,20 %)
     
  • Nikkei 225

    30 248,81
    +609,41 (+2,06 %)
     
  • HANG SENG

    24 192,16
    -318,82 (-1,30 %)
     
  • GBP/USD

    1,3671
    -0,0050 (-0,36 %)
     

Mégane 100% électrique: le très aléatoire pari de Renault

·2 min de lecture

Chez Renault, les esprits s'inquiètent - officieusement - du lancement d'une Renault Mégane 100% électrique, censée remplacer les Mégane essence, diesel et hybrides. Mais, un SUV essence et hybride complémentaire arrivera au second semestre 2022. Ce dernier succèdera partiellement aux Mégane actuelles, au Scénic, au Kadjar.

Une ? Le pari est gonflé, s’inquiète-t-on officieusement chez Renault, loin des caméras, où la crainte d’un semi-échec, voire d’un bide, hante les esprits. Car "le créneau des berlines compactes est l’un des plus conservateurs qui soient", souligne un cadre dirigeant sceptique. La Mégane E-Tech "zéro émission", présentée ce lundi 6 septembre au salon de Munich, se veut la rivale de l’ID.3 zéro émission de Volkswagen. Oui, mais le constructeur allemand garde dans le même temps au catalogue sa traditionnelle Golf thermique, qui génère toujours de très gros volumes. De même, dont une nouvelle mouture est en cours de lancement, alors que la dernière génération de Citroën C4 a été commercialisée en début d’année en essence, diesel, électrique. Aucun constructeur auto n’a fait jusqu’ici le pari de remplacer une berline compacte classique par une seule version électrique.

Le HHN arrivera en 2022

Quelle mouche a donc piqué le directeur général , le directeur général de Renault? Si la gageure est rude et aléatoire, celle-ci demeure toutefois plus nuancée dans la réalité que dans les discours officiels. Car, d’un côté, la Mégane berline et break actuelle continue. Et, d'un autre, un SUV compact (nom de code: HHN) arrivera au second semestre 2022, en version essence et hybride. Celui-ci, proche du, remplacera à la fois l’actuel Kadjar, le monospace Mégane Scénic et (partiellement) la Mégane thermique. Donc, malgré les apparences, la Mégane E-Tech électrique ne sera pas l’unique successeur de la Mégane traditionnelle.

La première Mégane a été lancée en 1995. Elle remplaçait la R19 (1988-1997), laquelle succédait aux R9-R11 (1981-1989 en Europe) et aux R14 (1976-1983). La Mégane de catégorie moyenne inférieure a été renouvelée en 2002, 2008, 2016. La (longue de 4,36 mètres en berline, 4,63 en break, contre 4,21 pour la nouvelle déclinaison électrique) est disponible en versions essence TCe 115, 140, 140 EDC (boîte à double embrayage), diesel Blue dCi 115 et 115 EDC (double emb[...]

Lire la suite sur challenges.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles