La bourse ferme dans 54 min
  • CAC 40

    6 209,79
    +25,69 (+0,42 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 978,42
    +11,43 (+0,29 %)
     
  • Dow Jones

    33 873,82
    +196,55 (+0,58 %)
     
  • EUR/USD

    1,1966
    +0,0011 (+0,10 %)
     
  • Gold future

    1 733,70
    -13,90 (-0,80 %)
     
  • BTC-EUR

    53 101,12
    +404,86 (+0,77 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 364,10
    -11,67 (-0,85 %)
     
  • Pétrole WTI

    61,61
    +1,43 (+2,38 %)
     
  • DAX

    15 223,78
    -10,58 (-0,07 %)
     
  • FTSE 100

    6 925,89
    +35,40 (+0,51 %)
     
  • Nasdaq

    14 008,43
    +12,33 (+0,09 %)
     
  • S&P 500

    4 149,60
    +8,01 (+0,19 %)
     
  • Nikkei 225

    29 620,99
    +82,29 (+0,28 %)
     
  • HANG SENG

    28 900,83
    +403,58 (+1,42 %)
     
  • GBP/USD

    1,3786
    +0,0034 (+0,25 %)
     

Méfiez-vous de l’arnaque des faux sites administratifs

·1 min de lecture

C'est un avertissement que lance le ministère de l'Economie et la répression de fraudes (DGCCRF) lundi 15 mars. Dans une note adressée aux Français par Economie.gouv.fr, il est recommandé aux utilisateurs de faire attention aux "faux sites administratifs" et donc aux "arnaques". Ainsi, il faut être très vigilants quand un site internet fournit un document moyennant rémunération comme des demandes de permis de conduire, carte grise, extrait de casier judiciaire ou extrait d'acte de naissance. Economie.gouvf.fr rappelle que le recours à un site est essentiel pour connaître toutes les démarches nécessaires, à savoir www.sevice-public.fr.

Car si certains professionnels peuvent se permettre de proposer un service administratif "en contrepartie d'un paiement", il doit respecter des règles strictes, notamment le prix clair de ses prestations, ou encore le droit pour un consommateur de se rétracter dans un délai de 14 jours. De même, tout consommateur doit recevoir une confirmation de commande. En outre, la répression des fraudes invite les consommateurs à se tourner vers les sites officiels de l'administration française qui propose des services gratuits.

>> A lire aussi - Facebook Messenger : attention, ce message très partagé est une arnaque

Pour reconnaître les faux sites ou sites qui multiplient les arnaques, la DGCCRF détaille certains éléments à prendre en compte même si le site en question peut paraître plus vrai que nature (apparence graphique, logo Marianne, etc.). Ainsi, dans (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Facebook Messenger : attention, ce message très partagé est une arnaque
Risque de Listeria : Auchan rappelle du saucisson et Leclerc du fromage
Covid-19 : des autotests disponibles dès cette semaine en pharmacies et supermarchés
Un kit de confinement s'avère être une arnaque aux données bancaires
iPhone 12, AirPods 2, MacBook Pro… Profitez des promotions Apple sur Amazon