Publicité
La bourse ferme dans 4 h 29 min

Ces médicaments à risque pour votre santé, ce que les retraités du privé vont perdre avec la suppression du bonus… Le Flash éco du jour

Sophie Levy Ayoun

On commence par l’alerte du jour qui concerne votre santé. Nurofen, Actifed Rhume ou Dolirhume… ces comprimés qui promettent de soulager rapidement les symptômes du rhume ne sont pas sans danger pour la santé. L’Agence nationale du médicament alerte sur les risques d’infarctus du myocarde et d’accidents vasculaires cérébraux. Découvrez la liste complète de ces médicaments potentiellement dangereux dans notre article.

On enchaîne avec le chiffre du jour. Le secteur de l’aide à domicile se porte mal. 15% des structures sont en liquidation ou en redressement, nous avertit Hugues Vidor, président de l’Union des employeurs de l’économie sociale et solidaire. Or dans le budget de la Sécurité sociale, dont l’examen commence à l'Assemblée nationale aujourd’hui, aucune mesure n’a été inscrite pour soutenir le secteur. 25 000 postes manquants, un cinquième des interventions non réalisées… Hugues Vidor sonne l’alerte.

On poursuit avec la mauvaise nouvelle du jour qui fait suite à la réforme des retraites. Avec le report de l’âge légal de départ de 62 ans à 64 ans, l’Agirc-Arrco, retraite complémentaire des salariés du privé, a revu ses règles. Le bonus mis en place pour les salariés qui décident de travailler plusieurs années supplémentaires a été supprimé. Ce dispositif permettait de majorer votre pension complémentaire si vous travaillez après avoir atteint le taux plein. Retrouvez nos simulations pour savoir ce que cette suppression va changer financièrement sur votre niveau de pension. (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

En attendant la LGV, ces sénateurs appellent au maintien des vols Orly-Toulouse
L’Europe finalement prête à miser sur Space X pour lancer quatre satellites en 2024
Crédits, impayés... la situation des entreprises et des ménages se dégrade
Ces personnalités appellent les utilisateurs de X à faire une grève de tweet le 27 octobre
Visite de Macron en Israël : le président appelle à ne «pas élargir le conflit» et libérer les otages