La bourse est fermée
  • CAC 40

    5 762,34
    +85,47 (+1,51 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 318,20
    +39,16 (+1,19 %)
     
  • Dow Jones

    29 099,57
    -126,04 (-0,43 %)
     
  • EUR/USD

    0,9783
    -0,0037 (-0,37 %)
     
  • Gold future

    1 675,10
    +6,50 (+0,39 %)
     
  • BTC-EUR

    20 218,69
    +460,06 (+2,33 %)
     
  • CMC Crypto 200

    450,47
    +7,04 (+1,59 %)
     
  • Pétrole WTI

    80,29
    -0,94 (-1,16 %)
     
  • DAX

    12 114,36
    +138,81 (+1,16 %)
     
  • FTSE 100

    6 893,81
    +12,22 (+0,18 %)
     
  • Nasdaq

    10 761,97
    +24,46 (+0,23 %)
     
  • S&P 500

    3 637,29
    -3,18 (-0,09 %)
     
  • Nikkei 225

    25 937,21
    -484,84 (-1,83 %)
     
  • HANG SENG

    17 222,83
    +56,96 (+0,33 %)
     
  • GBP/USD

    1,1118
    -0,0006 (-0,05 %)
     

Médias: Après l'échec de la fusion avec TF1, M6 est officiellement remis en vente

Martin BUREAU / AFP

Selon les informations du Financial Times, les candidats au rachat sont priés de se faire connaître et d'envoyer leurs offres à RTL Group avant vendredi.

Le groupe de télévision et de radio M6 fait de nouveau l'objet d'un "test de marché" par son propriétaire RTL Group, filiale de l'Allemand Bertelsmann, après l'échec de sa fusion avec TF1 (groupe Bouygues) pour des raisons de concurrence, a appris l'AFP jeudi. "Depuis l'annonce vendredi dernier (de l'abandon de la fusion avec TF1), nous avons été inondés de marques d'intérêt pour racheter notre participation dans M6. C'est pourquoi nous testons le marché", a indiqué à l'AFP un porte-parole de RTL Group, .

Selon le quotidien économique, les candidats au rachat sont priés de se faire connaître et d'envoyer leurs offres avant vendredi. Le géant allemand Bertelsmann détient via sa filiale RTL Group quelque 48% du capital du groupe M6, lequel possède plusieurs chaînes de télévision (M6, W9, 6ter, Teva, Gulli...) et radios (RTL, RTL2, Fun Radio). Début 2021, Bertelsmann a souhaité se désengager du marché français et à l'issue d'un premier test de marché avait fait le choix risqué d'une fusion avec TF1, premier concurrent de M6 en France.

Lire aussi

Les investisseurs sur les rangs

Ce mariage, censé apporter des synergies importantes, a finalement été annulé devant , qui demandait des remèdes drastiques pour éviter la constitution d'un acteur dominant du marché. Plusieurs grands noms des médias français ( via Vivendi, , ) et européens avaient fait part de leur intérêt à l'époque pour le rachat du groupe, et sont susceptibles de déposer à nouveau une offre.

D'autres acteurs européens sont évoqués dans la presse, notamment le milliardaire italien via le groupe MediaForEurope. Vivendi, Altice et MFE ont refusé de commenter cette information. Parmi les possibles candidats au rachat, un groupe d'hommes d'affaires français incluant , le président du géant du transport maritime CMA CGM, a appris Reuters d'une autre source proche du dossier. CMA CGM a déclaré ne pas commenter les rumeurs de marché.

Le temps presse ?

"RTL Group n'est pas pressé de vendre M6. Nous pensons que la con[...]

Lire la suite sur challenges.fr

A lire aussi