Publicité
La bourse est fermée
  • CAC 40

    8 167,50
    -20,99 (-0,26 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    5 064,14
    -8,31 (-0,16 %)
     
  • Dow Jones

    40 003,59
    +134,21 (+0,34 %)
     
  • EUR/USD

    1,0872
    +0,0002 (+0,02 %)
     
  • Gold future

    2 419,80
    +34,30 (+1,44 %)
     
  • Bitcoin EUR

    61 698,84
    +212,80 (+0,35 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 372,32
    -1,52 (-0,11 %)
     
  • Pétrole WTI

    80,00
    +0,77 (+0,97 %)
     
  • DAX

    18 704,42
    -34,39 (-0,18 %)
     
  • FTSE 100

    8 420,26
    -18,39 (-0,22 %)
     
  • Nasdaq

    16 685,97
    -12,35 (-0,07 %)
     
  • S&P 500

    5 303,27
    +6,17 (+0,12 %)
     
  • Nikkei 225

    38 787,38
    -132,88 (-0,34 %)
     
  • HANG SENG

    19 553,61
    +177,08 (+0,91 %)
     
  • GBP/USD

    1,2706
    +0,0035 (+0,28 %)
     

Médecins : le prix de la consultation des généralistes va-t-il passer à 30 euros ?

Illustration Capital / Freepik

Passera, passera pas ? Après six mois de négociations houleuses, les syndicats représentatifs des médecins libéraux et la Caisse nationale de l’Assurance maladie (Cnam) entament leur ultime séance de négociations. Ils ont 48 heures pour trouver un accord qui, si les docteurs donnent leur feu vert, devrait conduire à une augmentation des tarifs de consultations d’ici la fin de l’année. Et ce, aussi bien pour les généralistes que pour un certain nombre de médecins spécialistes.

Thomas Fatôme et Marguerite Cazeneuve, les numéros 1 et 2 de la Cnam, sont notamment prêts à porter de 26,50 à 30 euros le prix de la consultation du médecin généraliste, répondant favorablement à une demande exprimée de longue date par les docteurs. Les psychiatres et pédiatres mais aussi les gynécologues et endocrinologues pourraient voir leurs tarifs augmenter à l’automne. Un coup de pouce ciblé pour redonner de l’attractivité à ces spécialités de moins en moins accessibles dans les déserts médicaux. La Sécu est aussi encline à créer une consultation longue à 60 euros pour les médecins qui suivent des personnes âgées de plus de 80 ans.

Dans un courrier adressé aux syndicats mercredi 15 mai, le directeur général de l’Assurance maladie Thomas Fatôme affirme mettre sur la table un «investissement massif» supérieur de 50% à celui de la précédente convention… sans en préciser le montant exact. Le Quotidien du médecin annonce la somme de 2 milliards d’euros. Ce qui financerait non seulement les revalorisations (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Succession : en attendant le partage, comment gérer l’indivision ?
LEP : son taux d’intérêt va baisser, combien vous rapportera-t-il en 2024 ?
Il paie son billet de train quatre minutes en retard, la SNCF lui réclame 115 euros
Nouveau record : 11,5 millions de livrets d’épargne populaire ouverts en France
Réforme de la pension d’invalidité : pourquoi elle a fait plusieurs milliers de perdants