La bourse est fermée
  • CAC 40

    7 233,94
    +67,67 (+0,94 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 257,98
    +16,86 (+0,40 %)
     
  • Dow Jones

    33 926,01
    -127,93 (-0,38 %)
     
  • EUR/USD

    1,0798
    -0,0113 (-1,04 %)
     
  • Gold future

    1 877,70
    -53,10 (-2,75 %)
     
  • BTC-EUR

    21 601,98
    -226,28 (-1,04 %)
     
  • CMC Crypto 200

    535,42
    -1,43 (-0,27 %)
     
  • Pétrole WTI

    73,23
    -2,65 (-3,49 %)
     
  • DAX

    15 476,43
    -32,76 (-0,21 %)
     
  • FTSE 100

    7 901,80
    +81,64 (+1,04 %)
     
  • Nasdaq

    12 006,96
    -193,86 (-1,59 %)
     
  • S&P 500

    4 136,48
    -43,28 (-1,04 %)
     
  • Nikkei 225

    27 509,46
    +107,41 (+0,39 %)
     
  • HANG SENG

    21 660,47
    -297,89 (-1,36 %)
     
  • GBP/USD

    1,2056
    -0,0173 (-1,41 %)
     

Médecins libéraux: appel à la poursuite de la grève, avec une manifestation

AFP/Archives - JEFF PACHOUD

Les médecins libéraux sont appelés à poursuivre cette semaine le mouvement de grève débuté au lendemain de Noël pour obtenir une revalorisation de la consultation.

Les médecins libéraux sont appelés par le collectif "Médecins pour demain" à l'initiative de la mobilisation pour obtenir une revalorisation de la consultation à poursuivre cette semaine le mouvement de grève débuté au lendemain de Noël. Ce jeune collectif se projette déjà vers une manifestation nationale prévue jeudi 5 janvier à Paris, entre le Panthéon et le ministère de la Santé, où il devrait être reçu par François Braun.

"Nous avons contacté le ministre avant Noël, il nous a répondu qu'il nous recevrait le 5 janvier sans nous faire aucune autre proposition", a indiqué à l'AFP la fondatrice du collectif, Christelle Audigier. Une demande de rendez-vous avec la Première ministre Elisabeth Borne est restée sans réponse, selon la généraliste. "Devant cette politique de l'autruche, nous avons choisi de reconduire notre mouvement jusqu'au 8 janvier", a-t-elle ajouté. Après un premier mouvement les 1er et 2 décembre, le collectif avait appelé à la fermeture des cabinets de médecins du 26 décembre au 2 janvier. L'Assurance maladie a estimé entre 5 et 10% la baisse d'activité des généralistes la semaine dernière, le collectif affirmant lundi qu'elle a avoisiné les 70%.

La revendication centrale du collectif demeure la hausse du tarif de la consultation à 50 euros pour créer un "choc d'attractivité" vers une médecine de ville écrasée par les tâches administratives au détriment du temps médical et qui n'attire plus les jeunes.

Le secteur de la santé en ébullition

"Médecins pour demain" a présenté ses propres propositions pour lutter contre les déserts médicaux, préconisant des "cabinets éphémères" dans les zones sous-dotées et des incitations à l'installation de jeunes praticiens. La grève pendant les fêtes, alors que les urgences étaient saturées, a été critiquée par François Braun, alors que la renégociation pour cinq ans de la convention liant l'Assurance maladie aux médecins libéraux n'est pas terminée. Plus compréhensive, l'intersyndicale de médecins hospitaliers Ac[...]

Lire la suite sur challenges.fr

A lire aussi