Publicité
La bourse ferme dans 4 min
  • CAC 40

    7 866,45
    +77,24 (+0,99 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    5 033,12
    +68,03 (+1,37 %)
     
  • Dow Jones

    38 856,38
    +108,96 (+0,28 %)
     
  • EUR/USD

    1,0852
    +0,0107 (+1,00 %)
     
  • Gold future

    2 343,70
    +17,10 (+0,73 %)
     
  • Bitcoin EUR

    64 392,40
    +2 706,43 (+4,39 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 442,92
    +47,88 (+3,43 %)
     
  • Pétrole WTI

    77,94
    +0,04 (+0,05 %)
     
  • DAX

    18 621,57
    +251,63 (+1,37 %)
     
  • FTSE 100

    8 214,02
    +66,21 (+0,81 %)
     
  • Nasdaq

    17 674,99
    +331,44 (+1,91 %)
     
  • S&P 500

    5 438,09
    +62,77 (+1,17 %)
     
  • Nikkei 225

    38 876,71
    -258,08 (-0,66 %)
     
  • HANG SENG

    17 937,84
    -238,50 (-1,31 %)
     
  • GBP/USD

    1,2837
    +0,0095 (+0,75 %)
     

La médecine conventionnelle concurrencée par l’engouement des thérapies alternatives

L’enquête révèle que 57 % des Français estiment que les thérapies alternatives sont aussi efficaces, voire plus, que la médecine classique. De plus, 70 % des personnes interrogées ont une opinion favorable à leur égard, bien que ce pourcentage reste inférieur à celui accordé à la médecine conventionnelle, appréciée par 84 % des Français. Une autre conclusion de l’étude menée par l’Unadfi, l’Union nationale des associations de défense des familles et des individus victimes de sectes, est le développement dynamique des thérapies alternatives au cours des cinq dernières années. Plus de la moitié des Français (54 %) se disent aujourd’hui plus enclins à y avoir recours par rapport à il y a 5 ans. Plus de la moitié des sondés estime également que les thérapies alternatives pallient certains problèmes du système de santé, notamment la difficulté d’obtenir des rendez-vous médicaux (58 %) et les zones sans médecins (54 %).

Il convient de préciser quelles sont les thérapies alternatives en question. Actuellement, les Français ont principalement recours à la manipulation manuelle (51 %), à la médecine traditionnelle (48 %), aux plantes (45 %) et aux énergies (39 %), ainsi qu’à la recherche de causes psychologiques (26 %), à la spiritualité (25 %) et à l’alimentation (18 %). En d’autres termes, l’ostéopathie, l’homéopathie et l’acupuncture sont les thérapies alternatives les plus couramment utilisées en...

Lire la suite