La bourse est fermée
  • Dow Jones

    34 928,48
    -130,04 (-0,37 %)
     
  • Nasdaq

    14 717,81
    +57,23 (+0,39 %)
     
  • Nikkei 225

    27 581,66
    -388,56 (-1,39 %)
     
  • EUR/USD

    1,1792
    -0,0033 (-0,28 %)
     
  • HANG SENG

    25 473,88
    +387,45 (+1,54 %)
     
  • BTC-EUR

    32 994,19
    +777,45 (+2,41 %)
     
  • CMC Crypto 200

    913,34
    -16,59 (-1,78 %)
     
  • S&P 500

    4 394,73
    -6,73 (-0,15 %)
     

Médecine: Des centaines d'étudiants vont être repêchés au concours

·2 min de lecture

Plusieurs centaines d’étudiants recalés au concours de première année de médecine vont être repêchés car le Conseil d’Etat a considéré que le taux d’accès était bien trop limité. 15 universités vont donc devoir reprendre leur délibération. Un couac de plus pour une réforme des études de médecine décidément très mal ficelée.

Coup de théâtre! Les familles d’étudiants et les syndicats étudiants qui se battent depuis des mois pour défendre un nombre de places minimum dans le cadre de la réforme des études de santé viennent de remporter une vraie victoire. Le conseil d’Etat vient en effet jeudi de rendre une décision majeure dans l’organisation du concours de première année, comme l’a révélé le site spécialisé News Tank. "Cette décision va permettre à des centaines, voire des milliers d’étudiants, d’être repêchés dans le concours de première année de médecine qui s’est déroulé en mai et juin dernier", nous confirme Mamadou Ndoye, responsable des études de médecine au syndicat étudiant La Fage. Un fait exceptionnellement rare qui montre à quel point cette réforme des études de médecine a gravement pêché dans son exécution.

15 universités vont devoir reprendre concrètement leur délibération: Aix-Marseille, Antilles, Bordeaux, Caen Normandie, Clermont-Auvergne, Lille 2, Lorraine, Montpellier, Poitiers, Rouen Normandie, Saint-Etienne, Strasbourg, Toulouse 3 et Tours. Le Conseil d’Etat oblige en effet ces facs à accorder au moins 20% de places supplémentaires par rapport à l’étiage de l’année précédente pour les étudiants primo accédant, qui inauguraient les nouveaux parcours Pass et LAS.

Lire aussi

Le concours n’est pas remis en cause

"Les nouvelles places ainsi ouvertes devront être attribuées, par ordre de mérite, aux étudiants issus de Pass et de LAS, qui figurent actuellement sur les listes complémentaires." S’il n’y a pas assez d’étudiants sur les listes d’attente pour atteindre le ratio de 20%, "les jury d’admissions en 2eme année devront délibérer à nouveau afin de compléter les listes principales d’admission et, le cas échéant, les listes complémentaires", .

Le Conseil d’Etat a jugé illégal l’arrêté interministériel fixant pour l’année universitaire 2021-2022, le nombre de places en 2ème année pour les redoublants, issus du système Paces (ancien système en vigueur jusqu’en juin 2020)[...]

Lire la suite sur challenges.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles