La bourse ferme dans 3 h 58 min

Mécanique et électronique : millésime 2018 solide et équilibré, résistance attendue en 2019

Mécanique et électronique : millésime 2018 solide et équilibré, résistance attendue en 2019

La Ficime, Fédération des entreprises internationales de la mécanique et de l'électronique, livre comme chaque début d'année son baromètre d'activité, nourri par les chiffres annuels et prévisions semestrielles venus des 400 entreprises appartenant aux 13 syndicats qui la composent.

Ce baromètre est le reflet de la conjoncture en France, lié à la fois à l'investissement (BtoB) et à la consommation (BtoC) via les clients distributeurs...

Activité solide

Ce bilan 2018 témoigne d'une activité solide, avec une croissance supérieure au PIB: +5,2% dans les secteurs liés à l'investissement professionnel (un peu moins élévé qu'en 2017: +6,8%) et +2,1% dans les secteurs liés au consommateur final (0,3% un an auparavant).

Les secteurs liés l'investissement professionnel regroupent les matériels de BTP et de manutention (+ 14,2%), les grossistes informatiques en BtoB (+5,1%), l'outillage électroportatif et le matériel professionnel pour espaces verts (+ 4,9%), l'électronique professionnel (+1,4%), les machines d'emballage et de 'process' (+6%), les moteurs industriels (+9,2%) et deux autres secteurs qui eux ressortent en 2018 en négatif, l'impression professionnelle (-1,2%) et le reconditionnement informatique et électronique (-14,2%), touchés par des reports de décision d'investissement...

Les secteurs liés au consommateur final regroupent les grossistes informatiques pour la partie BtoBtoC (+5,1%), l'électronique et l'impression grand public (+0,4% mais -4,4% hors TV, effet Coupe du Monde de football oblige), l'outillage électroportatif et le matériel grand public pour espaces verts -le jardinage (-7,2%).

Prévisions 2019 contrastées

Les entreprises interrogées s'expriment aussi sur leurs prévisions pour les 6 premiers mois de 2019. Il en ressort le retour à une nette décorrélation entre les secteurs liés à l'investissement qui poursuivent sur leur lancée (+4,4%) .

Mais ...