La bourse est fermée
  • CAC 40

    5 598,18
    +31,39 (+0,56 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 527,79
    +16,85 (+0,48 %)
     
  • Dow Jones

    29 910,37
    +37,90 (+0,13 %)
     
  • EUR/USD

    1,1967
    +0,0054 (+0,45 %)
     
  • Gold future

    1 788,10
    -23,10 (-1,28 %)
     
  • BTC-EUR

    14 485,33
    +155,32 (+1,08 %)
     
  • CMC Crypto 200

    333,27
    -4,23 (-1,25 %)
     
  • Pétrole WTI

    45,53
    -0,18 (-0,39 %)
     
  • DAX

    13 335,68
    +49,11 (+0,37 %)
     
  • FTSE 100

    6 367,58
    +4,65 (+0,07 %)
     
  • Nasdaq

    12 205,85
    +111,44 (+0,92 %)
     
  • S&P 500

    3 638,35
    +8,70 (+0,24 %)
     
  • Nikkei 225

    26 644,71
    +107,40 (+0,40 %)
     
  • HANG SENG

    26 894,68
    +75,23 (+0,28 %)
     
  • GBP/USD

    1,3313
    -0,0044 (-0,33 %)
     

Une mère de famille attaquée à mort par une meute de chiens

·2 min de lecture

Une mère de famille a été attaquée à mort par une meute de chiens lundi dans l’Alabama, aux Etats-Unis.

Les habitants de Nauvoo, dans l’Alabama, sont sous le choc. Lundi, une jeune mère de famille a été attaquée par une meute de chiens, rapporte la chaîne WBMA. L’Américaine de 36 ans, mère de quatre enfants, a été retrouvée sans vie dans la matinée. D’après les premiers éléments de l’enquête, elle a été sauvagement attaquée par les chiens alors qu’elle marchait dans la rue. «La femme a été la victime d’une attaque par plusieurs chiens. Certains d’entre eux ont été capturés», a rapidement déclaré le bureau du shérif dans un communiqué publié sur Facebook.

La police n’a pas précisé comment elle avait été prévenue de cet incident mais la chaîne WIAT indique qu’une autre personne était présente sur les lieux et que c’est elle qui a signalé le drame. L’enquête se poursuit pour savoir dans quelles conditions cette attaque s’est produite. Le shérif a fait savoir que pour le moment, ses équipes ne savaient pas combien de chiens ont attaqué la victime, ni leur race. Les enquêteurs estiment qu’au moins cinq animaux étaient présents. Ils ont également indiqué qu’il ne s’agissait pas de chiens errants. Le légiste du comté de Walker, Joey Vick, a déclaré au «Daily Mountain Eagle» qu'une analyse médico-légale du corps de Ruthie Mae Brown allait pouvoir donner les causes du décès, malgré «un traumatisme grave (sur le corps, ndlr) causé par l’attaque des chiens».

Des voisins et des témoins ont déclaré à WBMA que l'incident avait secoué le quartier. Ils ont dit qu’une meute de chiens se promenait fréquemment dans les environs, mais que la victime, n’habitant pas précisément dans ce coin, ne le savait peut-être pas. Une femme a affirmé avoir vu cette meute s’en prendre à une biche un jour. «C’est effrayant», a-t-elle indiqué. «Ce sont(...)


Lire la suite sur Paris Match