La bourse ferme dans 2 h 37 min
  • CAC 40

    7 122,81
    -111,13 (-1,54 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 195,64
    -62,34 (-1,46 %)
     
  • Dow Jones

    33 926,01
    -127,89 (-0,38 %)
     
  • EUR/USD

    1,0763
    -0,0034 (-0,31 %)
     
  • Gold future

    1 885,90
    +9,30 (+0,50 %)
     
  • BTC-EUR

    21 241,42
    -481,89 (-2,22 %)
     
  • CMC Crypto 200

    525,02
    -11,84 (-2,21 %)
     
  • Pétrole WTI

    74,35
    +0,96 (+1,31 %)
     
  • DAX

    15 318,23
    -158,20 (-1,02 %)
     
  • FTSE 100

    7 841,17
    -60,63 (-0,77 %)
     
  • Nasdaq

    12 006,96
    -193,84 (-1,59 %)
     
  • S&P 500

    4 136,48
    -43,28 (-1,04 %)
     
  • Nikkei 225

    27 693,65
    +184,19 (+0,67 %)
     
  • HANG SENG

    21 222,16
    -438,31 (-2,02 %)
     
  • GBP/USD

    1,2051
    -0,0005 (-0,04 %)
     

Médiatiques mais électrons libres: ces deux poids lourds au coeur du gouvernement Scholz

AFP - John MACDOUGALL

SERIE - L'Allemagne en pleine mutation (2/4). Chargés respectivement de l'économie et des finances, le Vert Robert Habeck et le libéral Christian Lindner sont deux ministres clé d'Olaf Scholz, qui fête le 8 décembre sa première année au pouvoir. Portrait croisé de deux ténors qui s'investissent contre les crises, quitte à la jouer solo et à provoquer des couacs.

Ce sont deux poids lourds du gouvernement, chefs de leurs partis respectifs, alliés minoritaires de la coalition tripartite du social-démocrate Olaf Scholz. L’un, Robert Habeck, 53 ans, vert, intello, charismatique, auteur de romans et aussi d’essais politiques qui ont figuré sur la liste des best-sellers, est ministre de l’Economie et de l’Ecologie. Titulaire d’un doctorat de littérature, écolo convaincu, il a défendu les énergies renouvelables dans sa région du Schleswig-Holstein, au Nord à la frontière du Danemark, et cultive l’art de la formule. Il n’a pas son pareil pour annoncer du sang et des larmes, et faire flamber les réseaux sociaux.

L’autre, Christian Lindner, 43 ans, doté lui aussi d’un bon sens de la repartie, détient le portefeuille des Finances. Libéral, mondain, élégant (il est un des rares politiques allemands à avoir toujours des chaussures toujours impeccablement cirées), il se positionne comme faucon monétaire, partisan de la stabilité budgétaire et zélateur du frein à la dette, qu’il veut rétablir "aussitôt que possible. Je suis là pour éviter une trop forte gauchisation de la politique", martèle-t-il. Dans un narratif bien rodé, il aime rappeler qu’il a créé sa première entreprise à 18 ans, acheté sa première Porsche à 19, et lancé sa première start-up à 21. Cet été il s’est marié en grande pompe à Sylt, le Saint-Tropez allemand.

Lire aussiEn un an de pouvoir, Scholz a commencé à transformer l'Allemagne sous la pression des crises

Au cours de l’année écoulée, Habeck et Lindner ont tenté de trouver des solutions aux multiples crises, la jouant parfois en solo, Habeck en multipliant les voyages médiatiques chez les grands producteurs de gaz du monde, Lindner faisant des propositions pas forcément concertées avec ses partenaires, comme par exemple pour l’instauration d’un " Tankrabatt " (baisse du prix à la pompe.)

Tous les deux reçus par Macron

Si tous les deux avaient cartonné auprès des jeunes lors des législatives de 2021, le Vert en prom[...]

Lire la suite sur challenges.fr

A lire aussi