Marchés français ouverture 2 h 31 min
  • Dow Jones

    34 869,37
    +71,37 (+0,21 %)
     
  • Nasdaq

    14 969,97
    -77,73 (-0,52 %)
     
  • Nikkei 225

    30 104,10
    -135,96 (-0,45 %)
     
  • EUR/USD

    1,1697
    -0,0004 (-0,04 %)
     
  • HANG SENG

    24 561,75
    +352,97 (+1,46 %)
     
  • BTC-EUR

    36 530,75
    -1 400,21 (-3,69 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 059,17
    -42,34 (-3,84 %)
     
  • S&P 500

    4 443,11
    -12,37 (-0,28 %)
     

Lyon : débordées, Lufthansa et Brussels Airlines oublient des passagers

·1 min de lecture

Scènes de chaos en ce week-end de chassé-croisé à l'aéroport de Lyon-Saint Exupéry. Comme le relate Air Journal, le 31 juillet, le vol SN3594 de Brussels Airlines à destination de Bruxelles, qui devait partir à 7h20, a décollé avec près d'1h30 de retard, et sans 70 passagers. Même mésaventure pour des dizaines de voyageurs qui devaient prendre le vol LH1083 de Lufthansa vers Francfort. D'après les informations du Progrès, une quarantaine de personnes seraient restées sur le carreau. La raison ? Un manque de personnel aux guichets d'enregistrement.

"Nous avions fait le checking sur Internet, mais il était impossible d’obtenir la carte d’embarquement. Nous sommes arrivés presque deux heures avant le départ. Il y avait déjà plus de 200 personnes, pour notre vol ainsi que celui pour Bruxelles, mais seulement cinq ou six guichets ouverts", raconte Romain Colange, journaliste pour le quotidien régional. Et d'ajouter : "L’avion a d’abord été retardé, puis il est parti à 8 heures… On nous a dit que le commandant de bord ne pouvait plus attendre."

>> A lire aussi - Un lapsus a failli causer un crash entre deux avions à Paris Charles-de-Gaulle

Une situation qui a provoqué des échauffourées entre passagers dans le terminal. Contactée par le Progrès, la direction de l'aéroport Lyon-Saint Exupéry rejette la faute sur les compagnies aériennes : "Ce sont (elles) qui gèrent les procédures d'enregistrement via Internet et qui prévoient le nombre de guichets. L'avion a sans doute dû partir en fonction (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Faut-il se méfier des cryptomonnaies ?
Change : “et si l’euro (EUR/USD) finissait 2021 à 1,25 dollar ?”
Le géant de l’assurance Allianz plonge en Bourse, risque de dommages et intérêt colossaux aux Etats-Unis
Protection de la vie privée : Zoom paie des millions pour éviter des poursuites
Pfizer et Moderna augmentent le prix de leurs vaccins contre le Covid-19

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles