La bourse est fermée
  • CAC 40

    5 762,34
    +85,47 (+1,51 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 318,20
    +39,16 (+1,19 %)
     
  • Dow Jones

    28 725,51
    -500,10 (-1,71 %)
     
  • EUR/USD

    0,9801
    -0,0018 (-0,19 %)
     
  • Gold future

    1 668,30
    -0,30 (-0,02 %)
     
  • BTC-EUR

    19 560,94
    -300,04 (-1,51 %)
     
  • CMC Crypto 200

    443,49
    +0,06 (+0,01 %)
     
  • Pétrole WTI

    79,74
    -1,49 (-1,83 %)
     
  • DAX

    12 114,36
    +138,81 (+1,16 %)
     
  • FTSE 100

    6 893,81
    +12,22 (+0,18 %)
     
  • Nasdaq

    10 575,62
    -161,89 (-1,51 %)
     
  • S&P 500

    3 585,62
    -54,85 (-1,51 %)
     
  • Nikkei 225

    25 937,21
    -484,84 (-1,83 %)
     
  • HANG SENG

    17 222,83
    +56,96 (+0,33 %)
     
  • GBP/USD

    1,1166
    +0,0043 (+0,38 %)
     

LVMH va réduire sa consommation d'énergie de 10 % d'ici à 2023

© Thibault Camus/AP/SIPA

L'hiver va être périlleux sur le réseau électrique et le gouvernement a donc demandé aux particuliers et aux entreprises de réduire leur consommation d'énergie de 10 %. Plusieurs entreprises ont commencé à dévoiler leur plan d'action, dont le leader du luxe mondial, le français LVMH. Le groupe annonce « un plan de sobriété énergétique afin de contribuer sans délai à l’effort national », avec « deux mesures phares ».

D'abord, LVMH prévoit d'éteindre l’éclairage de ses boutiques entre 22 heures et 7 heures du matin et celui des sites administratifs à 21 heures. A titre de comparaison, la Mairie de Paris vient d'annoncer le couvre-feu de ses bâtiments administratifs et de ses hôtels de ville à partir de 22 heures également.

Le groupe de luxe compte aussi jouer sur la température intérieure de l'ensemble de ses sites (industriels, administratifs et ses boutiques) : une baisse d'un degré  en hiver par rapport au réglage des températures actuelles ; une hausse d'un degré en été par rapport aux températures actuelles de déclenchement de la climatisation.

La société compte aussi faire évoluer les réflexes de ses 34 000 collaborateurs en lançant une campagne de sensibilisation en interne sur les outils à débrancher ou éteindre.

D'autres entreprises ont révélé leur plan de sobriété, comme Air France par exemple, qui a annoncé vouloir augmenter le télétravail. Le siège social est ainsi fermé tous les vendredis.


Retrouvez cet article sur LeJDD