La bourse ferme dans 3 h 42 min

LVMH, première société du CAC40 à valoir plus de 200 milliards en Bourse !

Jusqu’où ira LVMH ? L’action du numéro 1 mondial du luxe a connu un parcours échevelé ces dernières années, avec une multiplication par 3 du cours de Bourse depuis le creux majeur de l’été 2016. Au niveau actuel du titre (400 euros, à l’heure où nous écrivons ces lignes), la capitalisation boursière du groupe fondé par Bernard Arnault - première fortune française et numéro 2 au classement mondial (avec une fortune de 107 milliards de dollars, soit 97 milliards d’euros, au coude à coude avec Bill Gates) - ressort à 202 milliards d’euros (contre “seulement” 147 milliards pour le n°2 du classement, L’Oréal), ce qui en fait la première société du CAC40 à passer la barre psychologique des 200 milliards d’euros. L’ex-patronne du Medef, Laurence Parisot, a salué la nouvelle sur Twitter, soulignant la “réussite extraordinaire” de notre fleuron tricolore.

L’envolée des actions LVMH s’explique par la croissance soutenue et durable du groupe, qui bat souvent les prévisions des analystes, ainsi que par l’effondrement des taux d’intérêt à long terme. Ce phénomène a en effet dopé les multiples de valorisation des valeurs de croissance telles que le géant du luxe, qui bénéficient d’une assez bonne visibilité sur leurs profits futurs et font ainsi figure de quasi-obligations du fait de la faible volatilité de leurs dividendes, en progression régulière.

>> A lire aussi - La fabuleuse histoire du luxe

“S'il est un secteur qui parvient à s'affranchir durablement des aléas boursiers, c'est bien celui du luxe. À l'instar des secteurs des spiritueux ou des cosmétiques, dont il partage de nombreux attributs, le luxe bénéficie en effet d'un moteur de performance structurel durable : l'essor des classes moyennes au sein des pays émergents”, soulignait dernièrement Gérard Moulin, gérant du fonds Amplegest Pricing Power (code ISIN FR0010375600).

>> Inscrivez-vous à notre newsletter Entreprises et Marchés

Au sein du secteur du luxe, mieux vaut miser sur un acteur diversifié (à l’image de LVMH), pour

(...) Cliquez ici pour voir la suite

LVMH offre plus de 14 milliards d'euros pour Tiffany
Luxe : mieux vaut miser en Bourse sur les actions de géants diversifiés, comme LVMH
Le géant du verre Verallia, valorisé 3,2 milliards, s’introduit en Bourse à 27 euros
Alten, les actions décollent grâce à la Société Générale : le conseil Bourse du jour
CAC40, Wall Street... les actions sont au bord du gouffre !