La bourse est fermée
  • Dow Jones

    34 263,52
    -64,27 (-0,19 %)
     
  • Nasdaq

    13 428,85
    +49,81 (+0,37 %)
     
  • Nikkei 225

    28 406,84
    +582,01 (+2,09 %)
     
  • EUR/USD

    1,2234
    +0,0077 (+0,64 %)
     
  • HANG SENG

    28 593,81
    +399,72 (+1,42 %)
     
  • BTC-EUR

    35 120,20
    -537,67 (-1,51 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 203,33
    -49,81 (-3,97 %)
     
  • S&P 500

    4 157,58
    -5,71 (-0,14 %)
     

LVMH, Prada Group et Cartier vont créer une 'luxueuse' plateforme blockchain

·1 min de lecture

Le leader du luxe LVMH s'unit à Prada Group et Cartier (groupe Richemont) pour créer une plateforme blockchain, protocole informatique qui a le vent en poupe, au nom d'une meilleure traçabilité des produits vendus, et appelle l'ensemble du secteur à les rejoindre, selon un communiqué commun mardi. "Aura Blockchain Consortium", format numérique sécurisé, donnera au client, grâce à un certificat numérique, un accès direct à l'historique du produit qu'il achète — de sa conception à sa distribution — et à ses certificats d'authenticité.

Bulgari, Cartier, Hublot, Louis Vuitton et Prada sont déjà actifs sur la plateforme et des "discussions avancées" sont en cours avec d'autres marques des groupes fondateurs mais aussi avec des marques indépendantes, selon le communiqué. La technologie "est sécurisée par la technologie développée par ConsenSys et Microsoft", est-il précisé.

À lire aussi — Bernard Arnault détrône Elon Musk de sa place de deuxième personne la plus riche du monde

"En unissant nos forces avec d'autres marques de luxe sur ce projet, nous ouvrons la voie en matière de transparence et de traçabilité. J'espère que d'autres acteurs prestigieux rejoindront ce consortium", déclare dans ce communiqué Toni Belloni, directeur délégué de LVMH, groupe aux "75 maisons".

Lorenzo Bertelli, directeur du marketing et de la RSE de Prada Group, salue une "coopération inédite" dans le secteur du luxe tout comme Cyrille Vigneron, PDG de Cartier international et dirigeant de Richemont, qui (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Carrefour : 47 magasins et près de 3 500 salariés vont devoir quitter le groupe de distribution
Les fondateurs de Big Mamma lancent Sunday, une appli pour payer son addition en moins de 10 secondes
Carrefour et Leclerc dévoilent leurs offres de masques fabriqués en France
Les dépenses hors-Covid de l'État ont augmenté en 2020 et ça inquiète la Cour des comptes
Veolia et Suez annoncent finalement un accord en vue d'un rapprochement