Publicité
La bourse est fermée
  • CAC 40

    8 022,41
    -0,85 (-0,01 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 918,09
    -18,48 (-0,37 %)
     
  • Dow Jones

    37 986,40
    +211,02 (+0,56 %)
     
  • EUR/USD

    1,0661
    +0,0015 (+0,14 %)
     
  • Gold future

    2 406,70
    +8,70 (+0,36 %)
     
  • Bitcoin EUR

    60 799,11
    +1 144,11 (+1,92 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 390,43
    +77,81 (+5,93 %)
     
  • Pétrole WTI

    83,24
    +0,51 (+0,62 %)
     
  • DAX

    17 737,36
    -100,04 (-0,56 %)
     
  • FTSE 100

    7 895,85
    +18,80 (+0,24 %)
     
  • Nasdaq

    15 282,01
    -319,49 (-2,05 %)
     
  • S&P 500

    4 967,23
    -43,89 (-0,88 %)
     
  • Nikkei 225

    37 068,35
    -1 011,35 (-2,66 %)
     
  • HANG SENG

    16 224,14
    -161,73 (-0,99 %)
     
  • GBP/USD

    1,2373
    -0,0065 (-0,52 %)
     

LVMH : le n°1 du luxe du CAC 40 va-t-il plonger en Bourse, après les espoirs sur la Chine ?

LVMH : le n°1 du luxe du CAC 40 va-t-il plonger en Bourse, après les espoirs sur la Chine ?

En Bourse, après un long rebond de 34% depuis le point bas de mi-janvier, le géant du luxe du CAC 40 LVMH fait une pause depuis quelques jours au contact d’une zone graphique (selon l’analyse technique). «Le sentiment sur l’action LVMH s’est nettement amélioré depuis janvier après la publication des résultats annuels le 25 janvier. De son côté Hermès a continué d’enchaîner les records jusqu’à fin février avant de marquer une pause également», observe Alexandre Baradez, responsable de la recherche marchés chez IG France et chroniqueur pour Capital.

Ces bonnes performances en Bourse sont avant tout liées aux résultats 2023 mais également à la légère amélioration du sentiment sur la Chine depuis janvier. «L'Empire du Milieu enchaîne les mesures de soutien économiques et les annonces depuis quelques mois et cela commence à se ressentir au niveau du sentiment général», souligne Alexandre Baradez, sollicité par Capital. L’indice chinois CSI300 a rebondi de 16% au cours des deux derniers mois. Pour le HangSeng Index (actions chinoises cotées à Hong-Kong) ce rebond est de 12,5% depuis mi-janvier.

Probablement plus important encore, «la trajectoire du marché chinois des obligations à haut rendement (high yield), segment de marché dans lequel on retrouve les obligations des promoteurs immobiliers chinois, s’est stabilisée depuis quelques mois après la violente chute qui avait commencé en 2021 en parallèle de la forte dégradation du marché immobilier chinois», fait valoir l’expert. Depuis (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Airbnb : les caméras de surveillance seront interdites dans les logements
Accor va racheter ses actions pour 275 millions d’euros à Jin Jiang
CAC 40 : la Bourse en hausse, avant les chiffres de l’inflation aux États-Unis
Chine : la note du géant de l’immobilier Vank sabrée, nouvelles secousses en vue ?
Ramadan 2024 : comment le marché des produits halal résiste à une inflation galopante