La bourse est fermée
  • CAC 40

    5 598,18
    +31,39 (+0,56 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 527,79
    +16,85 (+0,48 %)
     
  • Dow Jones

    29 910,37
    +37,90 (+0,13 %)
     
  • EUR/USD

    1,1970
    +0,0057 (+0,48 %)
     
  • Gold future

    1 781,90
    -23,60 (-1,31 %)
     
  • BTC-EUR

    14 209,62
    -68,75 (-0,48 %)
     
  • CMC Crypto 200

    333,27
    -4,23 (-1,25 %)
     
  • Pétrole WTI

    45,53
    -0,18 (-0,39 %)
     
  • DAX

    13 335,68
    +49,11 (+0,37 %)
     
  • FTSE 100

    6 367,58
    +4,65 (+0,07 %)
     
  • Nasdaq

    12 205,85
    +111,44 (+0,92 %)
     
  • S&P 500

    3 638,35
    +8,70 (+0,24 %)
     
  • Nikkei 225

    26 644,71
    +107,40 (+0,40 %)
     
  • HANG SENG

    26 894,68
    +75,23 (+0,28 %)
     
  • GBP/USD

    1,3314
    -0,0042 (-0,32 %)
     

LVMH, Hermès et Kering (Gucci) vont gagner des parts de marché selon Goldman Sachs : le conseil Bourse du jour

·2 min de lecture

L’horizon du luxe - dont le poids est désormais considérable au sein du CAC40 - s’assombrit, après un millésime 2019 particulièrement faste. Goldman Sachs table sur une chute de 30% des ventes du secteur au premier trimestre et de 24% sur l’année 2020. Cependant, grâce à leurs marques iconiques - Louis Vuitton, Gucci et Hermès - LVMH Kering et Hermès devraient continuer à faire mieux que leurs concurrents et à dominer le secteur, juge la banque d’affaires américaine, qui prévoit tout de même une baisse de 18,1% des ventes de LVMH, de 22,2% pour Kering et de 18,1% pour Hermès, sur l’ensemble de l’exercice en cours.

Goldman Sachs a ainsi ramené de 444 à 408 euros son objectif de cours sur LVMH et de 613 à 550 euros celui sur Kering, tout en recommandant les deux titres à l’achat. La banque passe de Vendre à Neutre sur l’action du fabricant du célèbre carré, avec une cible de cours maintenue à 645 euros. De son côté, Morgan Stanley juge que les investisseurs ont tendance à sanctionner trop durement le luxe en période de crise et que les valorisations actuelles traduisent la perspective d'une chute de la rentabilité du secteur sur les deux prochaines années et d'un renversement complet de sa dynamique de croissance de long terme, ce qui ne constitue pas du tout son scénario central…

>> A lire aussi - La fabuleuse histoire du luxe

Que dit l'analyse technique ?

Pour autant, du point de vue de l’analyse technique, il nous paraît trop tard pour miser sur un rebond technique de LVMH. A la hausse, l’action rencontrerait de fortes zones de résistance à 360-363,70 euros et 379-391 euros.

>> A lire aussi - Les recettes de 8 marques françaises pour s’imposer sur le marché du luxe

De même, la tendance de fond est baissière sur Kering et l’action rencontrerait de fortes résistances à 483-494 euros et 514-524 euros.

>> A lire aussi - Comment la blockchain lutte contre la contrefaçon dans le luxe

Quant à l’action Hermès, elle vient de signer un impressionnant rebond depuis son point bas du

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Un site de délation sur le confinement cartonne en Nouvelle-Zélande
Les opticiens organisent un système de garde
Coronavirus : la barre des 3.000 morts dépassée en France
Maisons de retraite : les solutions mises en place pour protéger les résidents
Verbalisé en plein convoi funéraire