La bourse est fermée

Comment le luxe se protège des impayés

Des ventes pas forcément très nombreuses, mais pour des montants unitaires très importants, dépassant souvent les 10.000 euros : dans le domaine du luxe, un défaut de paiement peut avoir des effets dévastateurs. Voici comment éviter les déconvenues selon les modes de règlement.

Le paiement en espèces

Les règlements en espèces sont plafonnés à 1.000 euros pour les particuliers français et à 15.000 euros pour les clients étrangers. Tout commerçant est en principe tenu de les accepter, mais il peut s’y opposer si les billets sont trop usés (ils pourraient être refusés par sa banque) et, bien sûr, s’il les suspecte d’être contrefaits. Pour reconnaître les faux billets, la Banque de France préconise la méthode TRI ("Toucher, Regarder, Incliner") et propose une formation en ligne sur le site banque-france.fr, rubrique "Billets", puis "Reconnaître et utiliser les billets". Il est également possible de s’équiper d’appareils antifraude, du détecteur stylo à 40 euros au détecteur automatique à 200 euros qui analyse sept caractéristiques du billet. Ce dernier est réputé fiable à 100%, mais laisse dubitatif Jean Lassaussois, fondateur des boutiques Les Montres : "Le risque demeure important. Heureusement, les acheteurs étrangers, qui peuvent acquitter des sommes élevées en liquide, n’y recourent pas souvent." Lui-même préfère éviter le cash et incite ses clients à régler par d’autres moyens.

>> A lire aussi - Paiement en espèces : montant et réglementation

Les règlements par chèque

Selon l’Observatoire de la sécurité des moyens de paiement (OSMP) de la Banque de France, le chèque est devenu "le moyen de paiement le plus fraudé en France alors que son utilisation continue de décroître". Les fraudes ont augmenté de 52% entre 2017 et 2018 et le montant moyen d’un chèque frauduleux est passé à 2.704 euros en 2018. Quant aux chèques sans provision, il peut s’écouler plusieurs semaines avant qu’ils ne soient retournés impayés au vendeur. Les démarches sont ensuite fastidieuses : demande de

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Arnaud Lagardère lesté par une dette faramineuse, il cherche à rassurer
PSA Peugeot-Citroën a vu ses immatriculations plonger en 2019
Les taxes de Donald Trump sur le vin européen vont affecter l’emploi américain
Le PSG possède la troisième masse salariale la plus importante en Europe
Commerce : les Etats-Unis signent enfin un premier accord avec la Chine