La bourse ferme dans 7 h 20 min
  • CAC 40

    6 624,82
    -6,33 (-0,10 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 119,25
    -3,18 (-0,08 %)
     
  • Dow Jones

    34 196,82
    +322,58 (+0,95 %)
     
  • EUR/USD

    1,1946
    +0,0011 (+0,10 %)
     
  • Gold future

    1 782,30
    +5,60 (+0,32 %)
     
  • BTC-EUR

    28 643,93
    +864,97 (+3,11 %)
     
  • CMC Crypto 200

    819,41
    +32,80 (+4,17 %)
     
  • Pétrole WTI

    73,54
    +0,24 (+0,33 %)
     
  • DAX

    15 574,16
    -15,07 (-0,10 %)
     
  • FTSE 100

    7 118,44
    +8,47 (+0,12 %)
     
  • Nasdaq

    14 369,71
    +97,98 (+0,69 %)
     
  • S&P 500

    4 266,49
    +24,65 (+0,58 %)
     
  • Nikkei 225

    29 066,18
    +190,95 (+0,66 %)
     
  • HANG SENG

    29 282,82
    +400,36 (+1,39 %)
     
  • GBP/USD

    1,3898
    -0,0023 (-0,16 %)
     

L'US Navy veut équiper ses frégates furtives d'une douzaine de missiles hypersoniques

·1 min de lecture

L'US Navy prévoit de doter chacune de ses trois frégates de classe Zumwalt d'une douzaine de missiles hypersoniques, selon les derniers documents budgétaires rendus publics. Le département américain de la Marine a inclus dans sa proposition de budget pour l'exercice 2022 une demande de financement pour l'installation de l'arme conventionnelle de frappe rapide (Conventional Prompt Strike — CPS) sur les trois navires de la classe Zumwalt.

Selon le document, cela permettra de disposer "d'une capacité de frappe à longue portée flexible, lancée par un combattant de surface, qui tire parti d'une conception furtive pour réaliser des frappes de précision avec une faible susceptibilité au contre ciblage". Pour équiper les navires de missiles CPS, l'US Navy prévoit de modifier les navires et d'installer un système de lancement à froid "pouvant transporter jusqu'à douze cartouches par navire".

À lire aussi — Une frégate française intercepte une cible supersonique volant à plus de 3 000 km/h

Cette partie de la demande de budget de 211,7 milliards de dollars (environ 173,7 milliards d'euros) formulée par la marine américaine, qui a d'abord été évoquée par Defense Daily, offre une image plus claire de la façon dont les destroyers furtifs de la classe Zumwalt pourraient combattre dans un potentiel conflit futur.

À l'origine, l'US Navy envisageait d'utiliser les frégates furtives de la classe Zumwalt pour combattre depuis les littoraux et soutenir les troupes au sol grâce aux deux canons de 155 (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Les 10 meilleurs avions de combat au monde
Ce que l'on sait d'Overture, l'avion supersonique qui veut succéder au Concorde
Le G7 veut s'accorder sur une imposition des géants de la tech
L'Agence spatiale européenne va lancer une mission vers Vénus
Un radiotélescope détecte de mystérieux sursauts radio rapides venus de l'espace

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles