La bourse ferme dans 2 h 19 min
  • CAC 40

    6 730,02
    -23,95 (-0,35 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 966,86
    -17,64 (-0,44 %)
     
  • Dow Jones

    34 395,01
    -194,76 (-0,56 %)
     
  • EUR/USD

    1,0469
    -0,0060 (-0,57 %)
     
  • Gold future

    1 798,10
    -17,10 (-0,94 %)
     
  • BTC-EUR

    16 131,02
    -308,29 (-1,88 %)
     
  • CMC Crypto 200

    400,42
    -5,73 (-1,41 %)
     
  • Pétrole WTI

    80,93
    -0,29 (-0,36 %)
     
  • DAX

    14 557,45
    +67,15 (+0,46 %)
     
  • FTSE 100

    7 538,15
    -20,34 (-0,27 %)
     
  • Nasdaq

    11 482,45
    +14,45 (+0,13 %)
     
  • S&P 500

    4 076,57
    -3,54 (-0,09 %)
     
  • Nikkei 225

    27 777,90
    -448,18 (-1,59 %)
     
  • HANG SENG

    18 675,35
    -61,09 (-0,33 %)
     
  • GBP/USD

    1,2184
    -0,0072 (-0,59 %)
     

L'US Army ne serait plus assez forte pour protéger Taïwan

Bloomberg/Getty Images

“Les États-Unis ont perdu leur suprématie militaire conventionnelle sur la Chine.” Cet amer constat provient d’un long rapport publié par l’un des plus prestigieux think tanks américains : la Brookings Institution. Selon ce groupe de réflexion, l’armée américaine ne serait plus en mesure d’intimider la République populaire et, donc, ne serait plus capable de dissuader Xi Jinping d’envahir Taïwan. En effet, le rapport avertit que la stratégie traditionnelle du Pentagone pour empêcher Pékin d'agresser Taipei pourrait être "extrêmement difficile à réaliser", compte tenu des progrès militaires de la Chine.

Cette stratégie, nommée "dissuasion par l’US Navy", est fondée sur la vaste flotte des États-Unis et surtout de leurs porte-avions. Cependant, la République populaire possède déjà la plus grosse marine militaire au monde en nombre de navires de guerre. La flotte chinoise peut notamment se targuer d’avoir 350 bateaux et sous-marins alors que la marine américaine ne possède “que” 293 bâtiments. De plus, le gouvernement de Xi Jinping ne compte pas en rester là. Il continue de moderniser sa flotte et souhaite aussi construire davantage de navires amphibiens et de porte-avions pour accroître sa puissance globale.

Le rapport de la Brookings Institution souligne aussi les investissements croissants de l'armée populaire de libération dans des domaines tels que les missiles, le renseignement, les communications et la cyberguerre. Un autre rapport publié en 2021 par le Pentagone affirmait (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Affaire Ferrand : décision capitale attendue pour l’ex-président de l’Assemblée nationale
Réserves de gaz pour l'hiver : quand même une bonne nouvelle pour les Français
La France exporte de plus en plus sa viande bas de gamme à l'étranger, selon trois ONG
La piscine n'est plus chauffée, les usagers obligés de porter une combinaison pour se baigner
Santé : l’ordonnance de la Cour des comptes pour améliorer l’accès aux soins