Publicité
La bourse ferme dans 3 h 48 min
  • CAC 40

    7 530,06
    -68,57 (-0,90 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 883,23
    -33,57 (-0,68 %)
     
  • Dow Jones

    40 358,09
    -57,35 (-0,14 %)
     
  • EUR/USD

    1,0845
    -0,0013 (-0,12 %)
     
  • Gold future

    2 411,80
    +4,50 (+0,19 %)
     
  • Bitcoin EUR

    61 245,80
    -315,77 (-0,51 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 371,51
    +5,62 (+0,41 %)
     
  • Pétrole WTI

    77,84
    +0,88 (+1,14 %)
     
  • DAX

    18 448,80
    -108,90 (-0,59 %)
     
  • FTSE 100

    8 161,86
    -5,51 (-0,07 %)
     
  • Nasdaq

    17 997,35
    -10,22 (-0,06 %)
     
  • S&P 500

    5 555,74
    -8,67 (-0,16 %)
     
  • Nikkei 225

    39 154,85
    -439,54 (-1,11 %)
     
  • HANG SENG

    17 311,05
    -158,31 (-0,91 %)
     
  • GBP/USD

    1,2909
    0,0000 (-0,00 %)
     

L'US Air Force veut déployer 2.000 avions furtifs pilotés par l'IA

USAF

Une véritable armée de l’air robotique. L’US Air Force a demandé au congrès une enveloppe d’environ 5,30 milliards d’euros pour se doter d’une flotte de 2.000 avions pilotés par l’intelligence artificielle. Les hauts gradés américains ont choisi le prototype XQ-58A Valkyrie comme futur aéronef autonome de leurs forces aériennes. Cet engin a déjà plusieurs années de vols d’essai derrière lui. Il a notamment participé à des entraînements et missions avec les chasseurs furtifs F-22 et F-35.

Développé par les laboratoires de l’US Air Force et fabriqué par l’entreprise Kratos Defense & Security Solutions, le Valkyrie est destiné à servir d'ailier robotique aux avions pilotés par l'homme. “Il sera capable de fournir une couverture et de manœuvrer dans des scénarios où un pilote en chair et en os pourrait éprouver des difficultés”, a rapporté le New York Times. De plus, cet engin autonome est également parfait pour les missions suicides dans lesquelles il est peu probable qu'un humain puisse en ressortir vivant.

Le Valkyrie est équipé d’un petit moteur de fusée qui lui permet d’avoir un rayon d’action de plus de 5.500 kilomètres. Cet avion est aussi capable de voler à une vitesse de croisière de 882 kilomètres par heure et peut monter à 14.000 mètres d’altitude. Cet aéronef a l’avantage d’avoir un fuselage furtif et il embarque ses bombes et missiles directement dans sa soute pour mieux réfléchir les ondes radar. Mais ce qui distingue vraiment cet avion expérimental, c’est bien évidemment (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite