La bourse ferme dans 27 min
  • CAC 40

    6 769,37
    +56,50 (+0,84 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 228,13
    +39,82 (+0,95 %)
     
  • Dow Jones

    35 874,50
    +133,35 (+0,37 %)
     
  • EUR/USD

    1,1600
    -0,0015 (-0,13 %)
     
  • Gold future

    1 787,80
    -19,00 (-1,05 %)
     
  • BTC-EUR

    53 412,89
    -1 613,34 (-2,93 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 488,51
    -16,64 (-1,11 %)
     
  • Pétrole WTI

    84,27
    +0,51 (+0,61 %)
     
  • DAX

    15 769,70
    +170,47 (+1,09 %)
     
  • FTSE 100

    7 267,96
    +45,14 (+0,62 %)
     
  • Nasdaq

    15 356,95
    +130,24 (+0,86 %)
     
  • S&P 500

    4 595,30
    +28,82 (+0,63 %)
     
  • Nikkei 225

    29 106,01
    +505,60 (+1,77 %)
     
  • HANG SENG

    26 038,27
    -93,76 (-0,36 %)
     
  • GBP/USD

    1,3789
    +0,0021 (+0,15 %)
     

L'US Air Force alerte sur la menace chinoise, qui pourrait 'frapper depuis l'espace'

·1 min de lecture

Les états-majors en sont bien conscients : l'espace pourrait bientôt devenir un terrain d'affrontement comme un autre. Et ils se préparent en conséquence. Le secrétaire à la force aérienne des États-Unis, Frank Kendall, a alerté lundi 20 septembre sur la menace posée par la Chine, qui a le potentiel de "mener des frappes de grand ampleur depuis l'espace."

S'exprimant à l'occasion de la conférence gouvernementale Air, Space & Cyber, en banlieue de Washington, le haut-responsable a fait un parallèle avec le système de "tête orbitale", développé par l'Union soviétique durant la guerre froide : une arme nucléaire déployée en orbite basse pouvait enclencher une rentrée atmosphérique au moment opportun pour frapper n'importe où sur la planète.

À lire aussi — Pour Xi Jinping, les astronautes chinois dans l'espace ouvrent 'de nouveaux horizons'

"Si vous utilisez ce genre d'approche, vous n'avez pas besoin d'utiliser une trajectoire traditionnelle de missile balistique intercontinental. C'est un moyen d'éviter les systèmes de défense et les systèmes d'alerte de missiles", a expliqué Frank Kendall.

Le secrétaire américain à la force aérienne a aussi noté que Pékin possédait d'ores et déjà un satellite équipé d'un bras robotique en orbite, le Shijian-17. En avril, le commandant de l'US Space Command James Dickinson avait alerté sur le SJ-17, qui "pourrait être utilisé dans un futur système pour saisir d'autres satellites". Quelques jours plus tôt, le Center for Strategic and International (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Le chef de l’ONU reproche à Jeff Bezos et Richard Branson d’aller dans l’espace au lieu de lutter contre la pauvreté sur Terre
Jean-Yves Le Drian dénonce 'un coup dans le dos' après la rupture du 'contrat du siècle' avec l'Australie
Le gouverneur de la banque centrale suédoise compare le bitcoin à des timbres
Le Covid-19 a entrainé un recul dans la lutte contre le Sida, le paludisme et la tuberculose
Près de 70% des Salvadoriens sont opposés à la légalisation du bitcoin dans leur pays

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles