Publicité
Marchés français ouverture 3 h 14 min
  • Dow Jones

    38 852,86
    -216,74 (-0,55 %)
     
  • Nasdaq

    17 019,88
    +99,08 (+0,59 %)
     
  • Nikkei 225

    38 789,52
    -65,85 (-0,17 %)
     
  • EUR/USD

    1,0851
    -0,0011 (-0,10 %)
     
  • HANG SENG

    18 526,62
    -294,54 (-1,56 %)
     
  • Bitcoin EUR

    63 390,92
    +854,39 (+1,37 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 450,45
    -46,01 (-3,07 %)
     
  • S&P 500

    5 306,04
    +1,32 (+0,02 %)
     

L'US Air Force abandonne son programme de missile hypersonique

Christopher Okula / USAF

L’US Air Force n’est pas près de rattraper son retard sur la Russie et la Chine dans le domaine des armes hypersoniques. Développé par le géant de la défense Lockheed Martin, le missile AGM-183A est censé se déplacer à cinq fois la vitesse du son (6.200 kilomètres par heure), ce qui aurait permis aux avions de l’armée de l’air américain de frapper des cibles ennemies critiques à la vitesse de l'éclair et de défier tout système de défense antimissile. Cependant selon Defense News, les hauts gradés de l’armée américaine ont annoncé qu’ils n’achèteraient pas ce type de missile. La raison ? Dès 2021, le programme a subi trois échecs de lancement consécutifs causés par de nombreux problèmes techniques lors de la phase de développement. Un dernier test a été effectué le 13 mars dernier mais ce dernier n’a pas réussi à convaincre les officiers américains.

“Les tests que nous venons de réaliser n'ont pas été couronnés de succès. Nous n'avons pas reçu les données dont nous avions besoin", a précisé le secrétaire de l’US Air Force, Frank Kendall. Toutefois, l'armée de l'air effectuera les deux derniers vols d'essai de ce programme afin de collecter des données qui serviront aux de futurs armes hypersoniques. "Bien que l'armée de l'air n'ait pas l'intention de poursuivre l'acquisition de ce missile en particulier, il y a un tout de même un avantage inhérent à terminer les vols d'essai pour recueillir les données d'apprentissage et d'essai qui aideront à informer les futurs programmes hypersoniques", (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Marlène Schiappa devrait faire la une de Playboy
L’ALAT, cette composante de l’armée de Terre aux 300 hélicoptères
CGT : l'élection de Sophie Binet va-t-elle déstabiliser le syndicat ?
Santé : la carte de France des déserts médicaux
L’hôpital André Mignot de Versailles bloqué depuis trois mois par une cyberattaque massive