La bourse ferme dans 6 h
  • CAC 40

    6 582,26
    +50,34 (+0,77 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 091,30
    +26,47 (+0,65 %)
     
  • Dow Jones

    35 058,52
    -85,79 (-0,24 %)
     
  • EUR/USD

    1,1826
    0,0000 (-0,00 %)
     
  • Gold future

    1 800,40
    +0,60 (+0,03 %)
     
  • BTC-EUR

    33 656,75
    +1 906,91 (+6,01 %)
     
  • CMC Crypto 200

    935,35
    +59,12 (+6,75 %)
     
  • Pétrole WTI

    72,59
    +0,94 (+1,31 %)
     
  • DAX

    15 558,31
    +39,18 (+0,25 %)
     
  • FTSE 100

    7 007,70
    +11,62 (+0,17 %)
     
  • Nasdaq

    14 660,58
    -180,14 (-1,21 %)
     
  • S&P 500

    4 401,46
    -20,84 (-0,47 %)
     
  • Nikkei 225

    27 581,66
    -388,56 (-1,39 %)
     
  • HANG SENG

    25 473,88
    +387,45 (+1,54 %)
     
  • GBP/USD

    1,3883
    +0,0005 (+0,03 %)
     

L'Union européenne se plie aux exigences des États-Unis et suspend son projet de taxe numérique

·1 min de lecture

Washington a obtenu ce qu'il voulait. Bruxelles a accepté lundi 12 juillet de geler son projet de taxe numérique européenne, très critiqué par les États-Unis, pour ne pas compromettre l'accord historique sur la fiscalité des multinationales qui devrait aboutir en octobre. Des négociations sur un big bang fiscal qui doit mettre fin aux paradis fiscaux et conduire les plus grandes entreprises, y compris celles du numérique, à payer une part d'impôt plus équitable, sont en cours à l'OCDE. Elles ont reçu samedi le soutien politique des pays du G20.

"La réussite de ce processus nécessitera une dernière impulsion de la part de toutes les parties, et la Commission s'est engagée à se concentrer sur cet effort. C'est pourquoi nous avons décidé de mettre en pause notre travail sur une proposition de taxe numérique", a déclaré un porte-parole de la Commission. Le projet de taxe numérique de l'UE, qui devait être présenté en juillet, était censé être l'une des nouvelles ressources prévues pour financer son plan de relance de 750 milliards d'euros.

À lire aussi — Les 10 plus gros paradis fiscaux au monde, selon le Réseau pour la justice fiscale

Il a suscité des critiques américaines. Washington juge ce projet discriminatoire pour ses champions des technologies comme Amazon, Google ou Facebook. La secrétaire au Trésor Janet Yellen, présente lundi à Bruxelles pour une rencontre avec les ministres des Finances européens (Eurogroupe), avait appelé dimanche l'UE à le reconsidérer. Depuis plusieurs (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Le gouvernement relève sa prévision de croissance pour 2021
On connaît le prix que fera payer Amazon pour voir les matchs de Ligue 1
Action, Normal, NOZ, Centrakor... La liste des nouvelles ouvertures de magasins cet été
Bien gérer son budget à deux avec le compte joint
Choisir une banque en ligne pour ouvrir son compte joint

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles