La bourse ferme dans 7 h 15 min
  • CAC 40

    6 751,85
    +28,04 (+0,42 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 137,52
    +19,57 (+0,48 %)
     
  • Dow Jones

    35 116,40
    +278,24 (+0,80 %)
     
  • EUR/USD

    1,1864
    -0,0004 (-0,04 %)
     
  • Gold future

    1 818,10
    +4,00 (+0,22 %)
     
  • BTC-EUR

    31 950,39
    -685,12 (-2,10 %)
     
  • CMC Crypto 200

    926,65
    -16,80 (-1,78 %)
     
  • Pétrole WTI

    70,67
    +0,11 (+0,16 %)
     
  • DAX

    15 643,58
    +88,50 (+0,57 %)
     
  • FTSE 100

    7 129,26
    +23,54 (+0,33 %)
     
  • Nasdaq

    14 761,29
    +80,23 (+0,55 %)
     
  • S&P 500

    4 423,15
    +35,99 (+0,82 %)
     
  • Nikkei 225

    27 584,08
    -57,75 (-0,21 %)
     
  • HANG SENG

    26 436,40
    +241,58 (+0,92 %)
     
  • GBP/USD

    1,3934
    +0,0019 (+0,14 %)
     

L'Union Européenne n'a fourni qu'une infime partie des vaccins promis aux pays pauvres

·2 min de lecture

Selon un document interne, consulté par Reuters, l'Union Européenne n'a pas tenu, pour l'instant, son engagement de contribuer à la vaccination des personnes les plus vulnérables dans le monde. La France reste le premier donateur en termes de promesses

Les pays membres de l'Union européenne n'ont jusqu'à présent livré qu'une infime partie de leurs excédents de vaccins contre le COVID-19 aux pays pauvres, soit moins de 3% du total des 160 millions de doses promises, selon un document interne de la Commission européenne consulté par Reuters.

L'Union européenne s'est engagée à contribuer à la vaccination des personnes les plus vulnérables dans le monde, mais, à l'instar d'autres pays riches, les membres du bloc ont jusqu'à présent privilégié l'achat de vaccins pour protéger leurs propres citoyens, contribuant ainsi à une pénurie de vaccins ailleurs.

L'Union, qui compte une population adulte de 365 millions de personnes, a reçu jusqu'à présent environ 500 millions de doses des vaccins et en attend près d'un milliard d'ici fin septembre.

Peu de précisions sur les doses déjà livrées

Le document montre qu'à la date du 13 juillet, les dons de vaccins de l'UE s'élevaient à moins de quatre millions de doses, principalement du vaccin AstraZeneca. Au total, les pays de l'UE se sont engagés à partager environ 160 millions de doses, dont au moins 100 millions d'ici la fin de l'année, sans préférence quant à leur destination.

Le décompte des expéditions et le total des engagements n'ont jamais été communiqués auparavant et aucun calendrier n'a été fixé pour l'objectif indiqué dans le document. La Commission européenne a assuré jeudi dans une déclaration que les États membres étaient en bonne voie pour dépasser l'objectif initial, avec l'envoi de 200 millions de doses aux pays à revenu faible ou intermédiaire cette année. Elle n'a pas précisé combien de doses avaient déjà été expédiées.

Selon le document, les vaccins distribués jusqu'à présent ont surtout été adressés aux pays entretenant des liens avec le donateur, les États membres cherchant à renforcer leurs relations avec les pays voisins et à approfondir leurs liens diplomatiques.

Un porte-parole de la Commission a refusé de commenter le document et les dons de vaccins, ces [...]

Lire la suite sur challenges.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles