La bourse ferme dans 12 min
  • CAC 40

    6 628,30
    +27,64 (+0,42 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 141,77
    +15,07 (+0,37 %)
     
  • Dow Jones

    34 296,21
    -183,39 (-0,53 %)
     
  • EUR/USD

    1,2129
    +0,0022 (+0,18 %)
     
  • Gold future

    1 867,50
    -12,10 (-0,64 %)
     
  • BTC-EUR

    33 486,22
    +3 640,86 (+12,20 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 008,43
    +39,59 (+4,09 %)
     
  • Pétrole WTI

    71,53
    +0,62 (+0,87 %)
     
  • DAX

    15 723,29
    +30,02 (+0,19 %)
     
  • FTSE 100

    7 169,96
    +35,90 (+0,50 %)
     
  • Nasdaq

    14 111,05
    +41,63 (+0,30 %)
     
  • S&P 500

    4 239,22
    -8,22 (-0,19 %)
     
  • Nikkei 225

    29 161,80
    +213,07 (+0,74 %)
     
  • HANG SENG

    28 842,13
    +103,23 (+0,36 %)
     
  • GBP/USD

    1,4117
    +0,0001 (+0,00 %)
     

L'Union européenne conclut un accord pour la mise en place d'un pass sanitaire

·1 min de lecture

La Commission et le Conseil européens ont conclu un accord sur le pass sanitaire le jeudi 20 mai, a annoncé la Commission Européenne dans un communiqué. Ce précieux sésame, s'il est adopté par les 27 pays membres de l'Union européenne (UE), pourrait permettre à ses ressortissants de voyager sur le territoire sans être soumis à une quarantaine obligatoire ou à des opérations de dépistage supplémentaires. Le document, disponible en version papier et digitale sur smartphone, contiendra un QR code à scanner pour être admis dans chaque pays. Il devrait être disponible à partir du 1er juillet.

"Les citoyens Européens ont hâte de pouvoir voyager à nouveau et l'accord que nous avons conclu aujourd'hui prouve qu'ils pourront le faire très bientôt et en toute sécurité", a déclaré Ursula Von der Leyen, présidente de la Commission Européenne, le 20 mai.

À lire aussi – Ce que vous devez savoir du pass sanitaire, indispensable pour profiter de l'été

La proposition de loi, présentée le 17 mars par la Commission, permet aux voyageurs de passer d'un pays à l'autre grâce à un test PCR négatif, un certificat de vaccination ou en prouvant qu'ils ont déjà contracté le Covid-19 et en sont guéris. Les États membres auront l'obligation d'accepter les vaccins autorisés par l'Agence européenne des médicaments (EMA), à savoir ceux des laboratoires Pfizer, Moderna, Astra Zeneca, Janssen, mais peuvent également valider une immunisation au Spoutnik (le vaccin russe) ou au Sinopharm (l'un des sérum chinois). (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Des scientifiques ont partiellement restauré la vision d'un aveugle
L'Allemagne va autoriser les véhicules autonomes sur ses routes pour 2022
La NASA a capturé une vue aérienne de Curiosity en train d'escalader le Mont Mercou sur Mars
Elon Musk a rencontré des mineurs de bitcoins pour tenter de rendre la cryptomonnaie plus écologique
Une nouvelle photo montre la plus ancienne galaxie spirale jamais observée