Publicité
La bourse est fermée
  • CAC 40

    7 934,17
    +6,74 (+0,09 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 894,86
    +17,09 (+0,35 %)
     
  • Dow Jones

    39 087,38
    +90,99 (+0,23 %)
     
  • EUR/USD

    1,0839
    +0,0032 (+0,29 %)
     
  • Gold future

    2 091,60
    +36,90 (+1,80 %)
     
  • Bitcoin EUR

    56 979,45
    +20,20 (+0,04 %)
     
  • CMC Crypto 200

    885,54
    0,00 (0,00 %)
     
  • Pétrole WTI

    79,81
    +1,55 (+1,98 %)
     
  • DAX

    17 735,07
    +56,88 (+0,32 %)
     
  • FTSE 100

    7 682,50
    +52,48 (+0,69 %)
     
  • Nasdaq

    16 274,94
    +183,02 (+1,14 %)
     
  • S&P 500

    5 137,08
    +40,81 (+0,80 %)
     
  • Nikkei 225

    39 910,82
    +744,63 (+1,90 %)
     
  • HANG SENG

    16 589,44
    +78,00 (+0,47 %)
     
  • GBP/USD

    1,2655
    +0,0029 (+0,23 %)
     

Est-ce que l'Ukraine va manquer d'armes ?

Future Publishing /Getty Images

Emmanuel Macron se rendra à Kiev en février, a-t-il précisé mardi 16 janvier lors de sa conférence de presse. Devant les journalistes, le chef de l’Etat a annoncé la livraison prochaine de quarante nouveaux missiles air-sol Scalp à longue portée et de «plusieurs centaines de bombes» à l’Ukraine.

Quelques jours plus tard, le 18 janvier, le ministre des Armées, Sébastien Lecornu, a annoncé le financement par la France de douze canons Caesar supplémentaires pour l’Ukraine, ce qui représente un investissement de 50 millions d’euros. Ces munitions s’ajoutent aux 49 Caesar déjà déployés en Ukraine et aux six commandés qui devraient être livrés «dans les prochaines semaines» selon le ministère.

«Il restera 60 canons à financer, c'est le message que je passe à l'ensemble de nos alliés», a déclaré Sébastien Lecornu à l'occasion du lancement à Paris de la coalition «Artillerie pour l’Ukraine» qui vise à renforcer le soutien militaire à Kiev. Car l’Ukraine a besoin de davantage d’armes, c’est le message qu’a fait passer le ministre ukrainien de la Défense, Roustem Oumerov, jeudi 18 janvier sur X : «la pénurie de munitions est un problème très réel et pressant auquel nos forces armées sont actuellement confrontées. Nous devons renforcer les capacités de défense ukrainiennes pour protéger le monde libre contre le danger russe», a-t-il déclaré.

Le ministre a lui aussi pris la parole à l'occasion du lancement de l’opération «coalition artillerie», pilotée par la France et les Etat-Unis. «Il n'y (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Le chauffage extérieur est-il bien éteint sur les terrasses des cafés et des restaurants ?
Le coût exorbitant de la prothèse en titane que s'est fait poser Kanye West
Covid-19 : pourquoi l’épidémie va encore frapper régulièrement en 2024
Matinale de TF1 : le salaire XXL que toucherait Bruce Toussaint
Tsunami : faites-vous partie de ceux qui vont recevoir une alerte sur mobile ce vendredi matin ?