La bourse ferme dans 45 min
  • CAC 40

    6 038,01
    -35,34 (-0,58 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 526,84
    -6,33 (-0,18 %)
     
  • Dow Jones

    31 497,88
    -2,80 (-0,01 %)
     
  • EUR/USD

    1,0588
    +0,0029 (+0,28 %)
     
  • Gold future

    1 827,00
    -3,30 (-0,18 %)
     
  • BTC-EUR

    19 553,82
    -857,37 (-4,20 %)
     
  • CMC Crypto 200

    450,61
    -11,19 (-2,42 %)
     
  • Pétrole WTI

    108,46
    +0,84 (+0,78 %)
     
  • DAX

    13 152,41
    +34,28 (+0,26 %)
     
  • FTSE 100

    7 240,14
    +31,33 (+0,43 %)
     
  • Nasdaq

    11 557,53
    -50,09 (-0,43 %)
     
  • S&P 500

    3 907,93
    -3,81 (-0,10 %)
     
  • Nikkei 225

    26 871,27
    +379,30 (+1,43 %)
     
  • HANG SENG

    22 229,52
    +510,46 (+2,35 %)
     
  • GBP/USD

    1,2295
    +0,0025 (+0,20 %)
     

L'Ukraine se serait servie de drones chinois commandés sur Aliexpress pour frapper une raffinerie russe

«Super énorme avion Pro UAV»: encore un grand merci aux traducteurs robotisés. | Capture d'écran via AliExpress
«Super énorme avion Pro UAV»: encore un grand merci aux traducteurs robotisés. | Capture d'écran via AliExpress

Le 22 juin émergeaient dans les médias et sur les réseaux sociaux les images d'une raffinerie de pétrole de la région de Rostov, en Russie mais à quelques encablures seulement de l'Ukraine, frappée par ce qui semble être les attaques successives de deux drones suicide.

Moscou pointe logiquement Kiev du doigt. Si l'Ukraine est bien responsable, elle a peut-être réussi à paralyser en partie une infrastructure importante pour la conduite des opérations militaires du Kremlin dans le Donbass.

Novoshakhtinsky refinery caught fire in Rostov region https://t.co/lsaInxdJ3I pic.twitter.com/qovzKQxFIV via @herooftheday10 #Ukraine

— Liveuamap (@Liveuamap) June 22, 2022

La raffinerie, pour sa part, a affirmé que «résultant d'une action terroriste depuis la frontière ouest de la région de Rostov, deux drones ont frappé les installation technologiques de Novochakhtinsk».

À lire aussiMembre de l'OTAN, l'Estonie visée par des simulations de tirs de missiles russes

Peu après, les autorités de la région ont précisé que les débris de deux appareils avaient été retrouvés, mais que l'attaque n'avait fait que des dégâts matériels.

Comme l'explique The Drive, des vidéos des instants précédant le «bombardement» ont vite émergé. On y aperçoit les formes de ce qui semble être les deux kamikazes responsables de l'explosion.

Incredible footage of what is said to be a Kamikaze attack by Ukrainian loitering munition on Novoshakhtinsky oil refinery in Rostov region, Russia.#Russia #Ukraine pic.twitter.com/AE3Oi9Df2h

— BlueSauron👁️ (@Blue_Sauron) June 22, 2022

C'est alors que les experts de Twitter se sont mis en branle, cherchant à déterminer quel modèle d'appareil aurait bien pu être utilisé par l'Ukraine pour mener cette opération suicide.

Livraison en relais colis

Pourrait-il s'agir de Bayraktar TB2, l'un des héros volants de la guerre...

Lire la suite sur korii.

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles