Marchés français ouverture 33 min

Lufthansa décide d'immobiliser 150 avions à cause du coronavirus

C'est du jamais vu en Europe. Lufthansa a décidé de clouer au sol 150 avions à cause du coronavirus. "Nous adaptons nos plans de manière dynamique pour tenir compte de circonstances extraordinaires", a expliqué un porte-parole de la Lufthansa ce mercredi 4 mars, selon zone-bourse.com. Le groupe allemand va donc immobiliser 150 appareils au sol en raison de la baisse de trafic aérien générée par l'épidémie de coronavirus. La Tribune précise qu'il s'agit de 25 long-courriers et 125 appareils court et moyen-courriers.

Lufthansa avait déjà prévenu la semaine dernière qu'elle pourrait réduire près de 25% de ses vols court et moyen-courriers à cause des annulations qui se multiplient pour les vols à destination de pays touchés par le coronavirus. Au final, elle a décidé de réduire sa flotte de 20% puisque la compagnie aérienne exploite 750 avions en totalité dans le monde. Une décision qui aura de lourdes conséquences économiques, notamment sur l’emploi puisque le groupe va également geler ses embauches et proposer des congés sans solde à ses employés. Signe de fébrilité, le titre du groupe a perdu près de 28% sur un an, retombant lundi à son plus bas niveau depuis 2016.

>> À lire au sol : Le coronavirus pourrait inciter les compagnies aériennes à fusionner, juge Air France-KLM

La Tribune rappelle que Lufthansa n'est pas la seule compagnie à avoir choisi une solution radicale puisqu'Asie Cathay Pacific a quant à elle cloué au sol 120 avions, soit la moitié de sa flotte. La compagnie allemande reste malgré tout une exception en Europe pour l'instant. En effet, Air France-KLM a de son côté décidé de redéployer une très grande partie de son offre long-courrier prévue sur la Chine vers d'autres zones, comme l'Amérique du Nord, l'Afrique ou les Antilles, où la situation était qualifiée ce mardi 3 mars de "stable" par son directeur général, Ben Smith.

Une baisse de 4 à 5 milliards de dollars des recettes des compagnies aériennes

Selon le Journal de l’aviation, l'Organisation internationale

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Le marche automobile chinois chute de 30% à cause du coronavirus
Le déploiement des radars double face se poursuit sur les voies rapides
Municipales : à Perpignan, Louis Aliot renforce son leadership — l'évolution des sondages dans les grandes villes
La note très salée du coronavirus pour les compagnies aériennes
Hippopotamus, Léon de Bruxelles… le groupe Bertrand lance une franchise multi-enseignes