La bourse est fermée
  • CAC 40

    6 727,52
    +42,31 (+0,63 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 182,91
    +33,85 (+0,82 %)
     
  • Dow Jones

    35 294,76
    +382,20 (+1,09 %)
     
  • EUR/USD

    1,1606
    +0,0005 (+0,05 %)
     
  • Gold future

    1 768,10
    -29,80 (-1,66 %)
     
  • BTC-EUR

    52 388,24
    +254,66 (+0,49 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 464,06
    +57,32 (+4,07 %)
     
  • Pétrole WTI

    82,66
    +1,35 (+1,66 %)
     
  • DAX

    15 587,36
    +124,64 (+0,81 %)
     
  • FTSE 100

    7 234,03
    +26,32 (+0,37 %)
     
  • Nasdaq

    14 897,34
    +73,91 (+0,50 %)
     
  • S&P 500

    4 471,37
    +33,11 (+0,75 %)
     
  • Nikkei 225

    29 068,63
    +517,70 (+1,81 %)
     
  • HANG SENG

    25 330,96
    +368,37 (+1,48 %)
     
  • GBP/USD

    1,3751
    +0,0074 (+0,54 %)
     

L'UFC-Que Choisir porte plainte contre McDonald's pour pratiques commerciales trompeuses

·1 min de lecture

L'association de consommateurs déplore que l'enseigne de fast-food utilise l'image "d'enfants influenceurs" et fustige des "messages publicitaires cachés".

McDonald’s France profite-t-il des réseaux sociaux pour faire de la communication déguisée pour ses produits ? C'est ce que dénonce l'UFC-Que Choisir mercredi 13 octobre en annonçant par la même occasion vouloir porter plainte pour "pratiques commerciales trompeuses". Pour l'association de défense des consommateurs, le leader du fast-food utilise l'image de jeunes enfants influenceurs, déjà acquis à ses produits, "à l’aide de mises en scène identiques".

Pour étayer ses accusations, l'UFC-Que Choisir prend l'exemple de vidéos où des enfants "jouent au restaurant à la maison". Ils sont alors munis de produits livrés dans des "colis surprises" qui sont tous estampillés McDonald's. Les enfants font explicitement de la publicité à l'entreprise pour leur avoir livré les produits. Sauf que selon l'association, "dissimuler la nature publicitaire d’un message, laissant ainsi croire à la communauté d’un influenceur, à un conseil désintéressé est une pratique commerciale trompeuse sanctionnable".

>> A lire aussi - "L’arnaque du siècle", le prix du verre d’eau chez McDonald’s fait débat

"No man’s land juridique" des réseaux sociaux

Cela est d'ailleurs un autre problème puisque McDonald’s France s'est lancé dans "l'EU Plegde", un programme européen d'autorégulation où les participants s'engagent "à ne placer aucune publicité pour des aliments ou des boissons dans les programmes et/ou médias destinés aux jeunes enfants". C'est bien l'inverse, s'emporte l'UFC-Que Choisir, qui précise que "la perfidie d’un tel manque de transparence s’accroît (...)

Cliquez ici pour voir la suite

VIDÉO - Quelles sont les enseignes préférées des Français en 2021 ?

Nutri-score : moins bien noté que des plats industriels, le Roquefort veut être exempté
Soutien scolaire : quelle formule choisir pour votre enfant, et à quel prix ?
Finlande, République dominicaine, Antilles… les destinations favorites des Français pour cet hiver
Forfait mobile Free : Dernières heures pour profiter de 80 Go à 9,99 euros
Ruée sur les billets pour les Etats-Unis

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles