Marchés français ouverture 3 h 13 min
  • Dow Jones

    30 932,37
    -469,63 (-1,50 %)
     
  • Nasdaq

    13 192,35
    +72,95 (+0,56 %)
     
  • Nikkei 225

    29 577,48
    +611,47 (+2,11 %)
     
  • EUR/USD

    1,2079
    -0,0009 (-0,07 %)
     
  • HANG SENG

    29 328,38
    +348,17 (+1,20 %)
     
  • BTC-EUR

    38 267,28
    +891,57 (+2,39 %)
     
  • CMC Crypto 200

    925,60
    -7,54 (-0,81 %)
     
  • S&P 500

    3 811,15
    -18,19 (-0,48 %)
     

L'UFC Que Choisir et ses homologues déposent une plainte européenne contre TikTok

·2 min de lecture

L'UFC-Que Choisir passe à l'attaque contre l'application TikTok. Dans un article publié sur son site mardi 16 février au matin, l'association de défense des consommateurs indique qu'elle dépose une plainte conjointement avec le Bureau Européen des Unions de Consommateurs (BEUC) contre l'application très prisée des jeunes. C'est justement face au constat que TikTok "bafoue les droits des utilisateurs" que l'UFC-Que Choisir justifie sa plainte. Selon les deux instances, les informations fournies ne sont pas claires dans les conditions d'utilisation, mais surtout certaines comportent des clauses "contraires à la Loi qui favorisent TikTok au détriment de ses utilisateurs". Dans leur viseur notamment, l'utilisation faite par le réseau social des vidéos des internautes en ce qui concerne leur modification ou leur reproduction "sans que les utilisateurs n'aient leur mot à dire".

Un autre système est pointé du doigt par l'UFC-Que Choisir : le système de monnaie, virtuelle, qui offre aux utilisateurs une option payante afin de récompenser leurs vidéos préférées en échange de cadeaux… virtuels. De virtuel à payant, il n'y a qu'un pas pour l'association, qui rappelle que la majorité des utilisateurs sont des mineurs.

>> A lire aussi - L'UFC-Que Choisir dénonce "les pratiques scandaleuses" du recouvrement

TikTok est accusé de ne pas les protéger, encore une fois une grande majorité de jeunes. Il n'y a pas de "réelle protection conter la publication cachée et surtout des contenus potentiellement dangereux", souligne l'UFC-Que Choisir. Est remise en cause aussi la capacité du réseau à protéger les mineurs de "contenus inappropriés".

Enfin, quid des obligations du RGPD (Règlement général sur la protection des données) ? Selon l'UFC-Que Choisir, le BEUC et d'autres associations, TikTok "n'informe pas clairement ses utilisateurs sur les données personnelles collectées". Raison pour laquelle elle demande une enquête à l'échelle européenne et lance une alerte auprès de la DGCCRF (Direction (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Pourquoi vous captez parfois mal dans votre bureau, et pourquoi cela ne va pas s’arranger
Une Américaine remporte deux fois le jackpot en deux jours
Comme SFR et Bouygues, Orange augmente discrètement un forfait mobile
Bosch Cookit : le rival de Thermomix et Monsieur Cuisine Connect est en précommande
Carrefour rappelle des lots de lardons, pour “risque microbiologique”, et Franprix du confit d’oignon