La bourse ferme dans 3 h 54 min
  • CAC 40

    7 025,35
    +159,57 (+2,32 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 239,07
    +101,96 (+2,46 %)
     
  • Dow Jones

    35 227,03
    +646,95 (+1,87 %)
     
  • EUR/USD

    1,1259
    -0,0028 (-0,25 %)
     
  • Gold future

    1 784,30
    +4,80 (+0,27 %)
     
  • BTC-EUR

    45 114,64
    +1 467,03 (+3,36 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 315,38
    +55,22 (+4,38 %)
     
  • Pétrole WTI

    71,61
    +2,12 (+3,05 %)
     
  • DAX

    15 698,43
    +317,64 (+2,07 %)
     
  • FTSE 100

    7 317,74
    +85,46 (+1,18 %)
     
  • Nasdaq

    15 225,15
    +139,68 (+0,93 %)
     
  • S&P 500

    4 591,67
    +53,24 (+1,17 %)
     
  • Nikkei 225

    28 455,60
    +528,23 (+1,89 %)
     
  • HANG SENG

    23 983,66
    +634,28 (+2,72 %)
     
  • GBP/USD

    1,3246
    -0,0015 (-0,11 %)
     

L'UE prépare de nouvelles sanctions contre la Biélorussie

·2 min de lecture

L'Union européenne prépare de nouvelles sanctions contre le pouvoir biélorusse et des entreprises qu'elle accuse de participer au "trafic" de migrants à l'origine d'un regain de tension entre Minsk et l'UE, a déclaré le haut représentant de l'Union pour les affaires étrangères, Josep Borrell.

L'Union européenne prépare de nouvelles sanctions contre le pouvoir biélorusse et des entreprises qu'elle accuse de participer au "trafic" de migrants à l'origine d'un regain de tension entre Minsk et l'UE, a déclaré le haut représentant de l'Union pour les affaires étrangères, Josep Borrell, au .

L'UE, qui conteste la réélection en 2020 d'Alexandre Loukachenko, le président biélorusse, l'accuse de favoriser depuis plusieurs mois une crise migratoire pour faire pression sur elle.

La tension est montée d'un cran ces derniers jours et se concentre sur la frontière entre la Biélorussie et la Pologne, près de laquelle sont massés, côté biélorusse, plusieurs milliers de migrants.

Réunion des ministres des Affaires étrangères

Le dossier sera l'un des principaux sujets des discussions des ministres des Affaires étrangères des 27 qui se réunissent lundi à Bruxelles.

"Nous allons donner le feu vert à un élargissement du cadre juridique de nos sanctions contre la Biélorussie pour qu'on puisse l'appliquer à tous ceux qui participent au trafic de migrants vers ce pays, par exemple les compagnies aériennes ou les agences de voyages impliquées", a dit Josep Borrell au JDD.

Les dirigeants des entreprises concernées pourront se voir interdire de voyager dans l'UE et leurs avoirs pourront être gelés, a-t-il précisé.

L'UE va également sanctionner "dès lundi, dans le cadre déjà en vigueur et pour la cinquième fois, une trentaine de responsables de l'administration de Loukachenko qui sont impliqués dans cette crise", a ajouté Josep Borrell.

Il a aussi dénoncé l'attitude de la Russie qui, selon lui, "se lave les mains de cette histoire comme si elle n'avait aucune influence sur Loukachenko".

(Avec AFP)

Retrouvez cet article sur challenges.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles