Publicité
La bourse est fermée
  • CAC 40

    7 724,32
    +97,19 (+1,27 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    5 043,02
    +66,89 (+1,34 %)
     
  • Dow Jones

    40 000,90
    +247,15 (+0,62 %)
     
  • EUR/USD

    1,0910
    +0,0040 (+0,37 %)
     
  • Gold future

    2 416,00
    -5,90 (-0,24 %)
     
  • Bitcoin EUR

    55 001,30
    +1 782,39 (+3,35 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 249,95
    +51,38 (+4,29 %)
     
  • Pétrole WTI

    82,18
    -0,44 (-0,53 %)
     
  • DAX

    18 748,18
    +213,62 (+1,15 %)
     
  • FTSE 100

    8 252,91
    +29,57 (+0,36 %)
     
  • Nasdaq

    18 398,45
    +115,04 (+0,63 %)
     
  • S&P 500

    5 615,35
    +30,81 (+0,55 %)
     
  • Nikkei 225

    41 190,68
    -1 033,34 (-2,45 %)
     
  • HANG SENG

    18 293,38
    +461,05 (+2,59 %)
     
  • GBP/USD

    1,2989
    +0,0074 (+0,58 %)
     

Luc ("Tout le monde a son mot à dire") : ses gains, sa passion pour les jeux, ses premiers pas à la télévision, le champion se confie

BANIJAY PRODUCTION MEDIA

À 54 ans, Luc en est à sa dixième participation à un jeu télévisé. Cet amoureux de culture générale a fait ses premiers pas à la télévision en 2011 dans Question pour un champion. Il avait remporté 31.000€ à cette occasion et avait été pris par le virus du jeu. Depuis, il avait participé à diverses émissions comme Harry, Slam, Tout le monde veut prendre sa place ou encore Trouvez l'intrus. Lors de sa dernière participation dans Tout le monde a son mot à dire, il a remporté 45.000€. Son parcours se termine ce mardi 19 septembre 2023 après vingt victoires consécutives, faisant de lui le 5ème meilleur champion de l'émission. Un titre qu'il a remporté aux côtés de ses deux partenaires de jeux, l'ancienne Miss France Valérie Bègue et l'humoriste Bruno Guillon.

Femme Actuelle : Vous avez déjà participé à dix jeux télévisés : comment vous est venu ce virus de la télévision ?

Luc : Mon premier Question pour un champion, c’était il y a douze ans. Vu que ça s’est bien passé, ça m’a donné envie de participer à nouveau. J’ai toujours aimé les jeux et ça me tentait d’essayer. J’ai fait les sélections, qui à l'époque se faisaient in situ dans les différentes villes de France et j’ai été pris. Ce qui est agréable, c'est qu'aujourd’hui, quand j’arrive sur un plateau, je n’ai plus le stress de l’environnement car c'est plutôt familier : ne reste que le stress du jeu.

F.A. : Et pour "Tout le monde à son mot à dire", qu’est-ce qui vous a donné envie de participer à l’émission ?

L.: Je ne pense pas (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite