La bourse ferme dans 29 min
  • CAC 40

    6 499,55
    -24,89 (-0,38 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 723,74
    -33,48 (-0,89 %)
     
  • Dow Jones

    32 752,91
    -79,63 (-0,24 %)
     
  • EUR/USD

    1,0225
    +0,0030 (+0,30 %)
     
  • Gold future

    1 810,50
    +5,30 (+0,29 %)
     
  • BTC-EUR

    22 605,08
    -1 192,46 (-5,01 %)
     
  • CMC Crypto 200

    536,10
    -21,25 (-3,81 %)
     
  • Pétrole WTI

    91,66
    +0,90 (+0,99 %)
     
  • DAX

    13 564,65
    -123,04 (-0,90 %)
     
  • FTSE 100

    7 493,27
    +10,90 (+0,15 %)
     
  • Nasdaq

    12 484,25
    -160,21 (-1,27 %)
     
  • S&P 500

    4 119,02
    -21,04 (-0,51 %)
     
  • Nikkei 225

    27 999,96
    -249,28 (-0,88 %)
     
  • HANG SENG

    20 003,44
    -42,33 (-0,21 %)
     
  • GBP/USD

    1,2086
    +0,0005 (+0,04 %)
     

LR : Guillaume Peltier démis de ses fonctions de vice-président du parti

·1 min de lecture
© GUILLAUME SOUVANT / AFP

Le comité stratégique des Républicains a démis le député LR Guillaume Peltier de sa fonction de vice-président du parti, a appris l'AFP mardi auprès du parti, après des propos favorables vis-à-vis de l'extrême droite et Eric Zemmour fustigés par des responsables des Républicains. Le maire LR de Saint-Etienne Gaël Perdriau, qui lui avait tenu des propos critiques vis-à-vis d'Eric Ciotti, a également perdu son poste de vice-président.

>> LIRE AUSSI - Violences au meeting d'Éric Zemmour : «Il met le feu dans les esprits»

 

Aucune raison précisée

Lors du comité stratégique qui se réunissait mardi matin, le président de LR Christian Jacob a notamment annoncé que "Guillaume Peltier et Gaël Perdriau ne sont plus vice-présidents", a indiqué cette source dans un message à l'AFP. Christian Jacob a également annoncé qu'"il met fin au contrat avec le mouvement conservateur (ex-Sens commun, NDLR) et que ses membres sont exclus des instances".

Aucune raison n'a été précisée pour expliquer le retrait des postes de vice-présidents à Guillaume Peltier et Gaël Perdriau. Mais ces décisions sont prises alors que la fraîchement désignée candidate LR à la présidentielle Valérie Pécresse prône "l'unité" au sein du parti en vue de la présidentielle. Or, Gaël Perdriau avait déclaré avant le deuxième tour du vote au congrès de LR, pour désigner le candidat de la droite, que si le député LR Eric Ciotti était élu, il "quitterai(t) LR".

Peltier n'est pas à son coup d'essai

Guillaume Peltier a, lui, de...

Lire la suite sur Europe1

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles