La bourse ferme dans 2 h 23 min
  • CAC 40

    6 641,04
    +18,45 (+0,28 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 177,08
    +7,21 (+0,17 %)
     
  • Dow Jones

    34 751,32
    -63,07 (-0,18 %)
     
  • EUR/USD

    1,1777
    +0,0006 (+0,05 %)
     
  • Gold future

    1 755,00
    -1,70 (-0,10 %)
     
  • BTC-EUR

    40 272,33
    -824,83 (-2,01 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 202,84
    -30,45 (-2,47 %)
     
  • Pétrole WTI

    72,32
    -0,29 (-0,40 %)
     
  • DAX

    15 653,06
    +1,31 (+0,01 %)
     
  • FTSE 100

    7 039,31
    +11,83 (+0,17 %)
     
  • Nasdaq

    15 181,92
    +20,39 (+0,13 %)
     
  • S&P 500

    4 473,75
    -6,95 (-0,16 %)
     
  • Nikkei 225

    30 500,05
    +176,71 (+0,58 %)
     
  • HANG SENG

    24 920,76
    +252,91 (+1,03 %)
     
  • GBP/USD

    1,3801
    +0,0005 (+0,04 %)
     

La lourde amende payée par Nabilla pour pratiques commerciales trompeuses

·1 min de lecture

Il y a des règles à respecter sur les réseaux sociaux, même quand on est une des plus grandes stars d’Internet. Et ça, la Direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes (DGCCRF) y veille. Mercredi 28 juillet, c’est la figure de la télé-réalité Nabilla Benattia-Vergara qui en a fait les frais. L'influence a dû s'acquitter d'une amende de 20.000 euros. En cause ? Des pratiques commerciales jugées trompeuses.

Plus tôt, une enquête avait été ouverte sur les mystérieuses affaires que pouvaient vendre la jeune femme sur Internet. Sur le réseau social Snapchat, elle aurait même fait la promotion de services de formation au trading, précise un communiqué de la DGCCRF. Le site en question serait spécialisé dans la vente et l’achat de bitcoins. Mais problème, l’influenceuse n’aurait jamais mentionné à ses fans qu’elle était rémunérée en retour par les exploitants du site.

Pire encore, dans cette même story, Nabilla Benettia-Vergara prône le produit pour la gratuité de ses services. Mais pas seulement, d’après le communiqué, la star vanterait même le site pour la "récupération systématique des sommes investies et [des] rendements pouvant aller jusqu’à 80% grâce à leurs conseils".

>> A lire aussi - Nabilla, Pierre Menès... les sommes mirobolantes qu'ils réclament pour sponsoriser un post

En ce sens, l’enquête indique qu’il s’agit bel et bien de pratiques commerciales trompeuses. En effet, l’internaute serait "induit en erreur" par les réelles caractéristiques (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Opportunité sur la Bourse de Hong Kong après l’offensive de la Chine ? : le conseil Bourse du jour
Monsanto (Bayer) condamné à verser 400.000 euros d'amende pour fichage illégal à des fins de lobbying
Pass sanitaire : inquiétude des parcs de loisirs pour leur saison
Premier semestre réussi pour TF1, portée par l'Euro et la fiction
Google dans une belle dynamique après la crise sanitaire

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles