Publicité
La bourse est fermée
  • CAC 40

    8 010,83
    -12,91 (-0,16 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 955,01
    -11,67 (-0,23 %)
     
  • Dow Jones

    37 983,24
    -475,84 (-1,24 %)
     
  • EUR/USD

    1,0646
    -0,0085 (-0,79 %)
     
  • Gold future

    2 360,20
    -12,50 (-0,53 %)
     
  • Bitcoin EUR

    62 767,16
    -825,49 (-1,30 %)
     
  • CMC Crypto 200

    885,54
    0,00 (0,00 %)
     
  • Pétrole WTI

    85,45
    +0,43 (+0,51 %)
     
  • DAX

    17 930,32
    -24,16 (-0,13 %)
     
  • FTSE 100

    7 995,58
    +71,78 (+0,91 %)
     
  • Nasdaq

    16 175,09
    -267,10 (-1,62 %)
     
  • S&P 500

    5 123,41
    -75,65 (-1,46 %)
     
  • Nikkei 225

    39 523,55
    +80,92 (+0,21 %)
     
  • HANG SENG

    16 721,69
    -373,34 (-2,18 %)
     
  • GBP/USD

    1,2451
    -0,0104 (-0,83 %)
     

Je loue sur Airbnb pendant les JO, dois-je le déclarer à ma mairie ?

Anja / Pixabay

Il s’agit d’une question que de très nombreux propriétaires se posent en vue des Jeux Olympiques 2024. La question des démarches administratives à accomplir auprès de la mairie du lieu où se situe le bien loué à des touristes pendant les Jeux Olympiques est souvent source d’inquiétude, et il peut être difficile de s’y retrouver. Pour vous aider à vous y retrouver, voici quelques explications sur cette procédure, parfois obligatoire pour les propriétaires.

Il est nécessaire de comprendre qu’il existe deux types de déclaration en vue de la mise en location d’un meublé de tourisme. Selon la situation, il vous faudra en effet réaliser une simple déclaration, ou une déclaration préalable soumise à enregistrement. La première a pour but de permettre à la mairie du lieu où est situé le bien de recenser l’offre de location touristique, la seconde est spécifique aux communes qui appliquent une réglementation spécifique sur le changement d’usage du bien concerné par la location saisonnière.

Ce sera souvent le cas, mais pas systématiquement. En réalité, deux éléments seront à prendre en considération : la localisation du bien destiné à la location, et s’il s’agit ou non de votre résidence principale. Car il ne faut pas oublier que l’activité de location meublée permet également de louer sa résidence principale !

Si votre bien n’est pas situé dans une commune concernée par la réglementation sur le changement d’usage :

PUBLICITÉ

- Vous n’aurez pas besoin de le déclarer s’il s’agit de votre résidence (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Immobilier : la construction de logements grâce à l’impression 3D, la solution à la crise ?
Immobilier : les départements où les prix des passoires thermiques dégringolent le plus vite
Immobilier : comment faire baisser le prix d'un bien face au vendeur
Immobilier : les astuces pour repérer les arnaques aux fausses annonces de location
Audit énergétique : attention, les règles changent à partir du 1er avril 2024