La bourse est fermée
  • Dow Jones

    32 997,90
    -4,48 (-0,01 %)
     
  • Nasdaq

    13 162,80
    +103,33 (+0,79 %)
     
  • Nikkei 225

    30 526,88
    -711,06 (-2,28 %)
     
  • EUR/USD

    1,0508
    +0,0039 (+0,37 %)
     
  • HANG SENG

    17 195,84
    -135,38 (-0,78 %)
     
  • Bitcoin EUR

    26 224,76
    +106,30 (+0,41 %)
     
  • CMC Crypto 200

    586,50
    +2,35 (+0,40 %)
     
  • S&P 500

    4 241,77
    +12,32 (+0,29 %)
     

Louane : cette maladie handicapante dont souffre son compagnon Florian Rossi

COADIC GUIREC / BESTIMAGE

Depuis plus de 5 ans, Louane file le parfait amour avec son chéri Florian Rossi. Instrumentiste, chanteur et compositeur de musique électronique, cet artiste de 33 ans connu sous le nom de P3GASE accompagne de nombreuses stars de la musique francophone en tournée, dont Kendji Girac, Stromae et Aya Nakamura. Sa passion est devenue son métier mais ces dernières semaines, un trouble handicapant a fait irruption dans sa vie. Dimanche 10 septembre 2023 sur Instagram, le compagnon de Louane a révélé à ses abonnés cette maladie à l'oreille qui l'empêche de faire de la musique. "J'ai eu une diplacousie, ça s'est déclenché en juillet suite à une otite qui a un petit peu dégénéré. En gros, c'est quand l'oreille malade perçoit un son à une hauteur différente de l'oreille saine. Vous pouvez imaginer la cacophonie et donc l'enfer que ça peut être. Impossible de faire de la musique, d'écouter de la musique, d'être dans des endroits bruyants", peut-on lire dans sa légende d'une photo publiée en story, repérée par nos confrères de Purepeople dimanche 10 septembre 2023.

La diplacousie, ou "double audition", est une forme de surdité qui provoque un décalage de fréquences entre les deux oreilles. Florian Rossi, parent avec Louane d'une petite fille prénommée Esmée, tente malgré sa maladie de rester optimiste. "Si ça peut aider des gens à ne pas paniquer et à prendre leur mal en patience voilà : c'est un symptôme qui n'est pas courant et donc ça peut faire très peur quand ça survient, mais avec du (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite