Publicité
La bourse est fermée
  • Dow Jones

    38 766,20
    -11,90 (-0,03 %)
     
  • Nasdaq

    17 863,12
    +6,10 (+0,03 %)
     
  • Nikkei 225

    38 482,11
    +379,67 (+1,00 %)
     
  • EUR/USD

    1,0746
    +0,0010 (+0,10 %)
     
  • HANG SENG

    17 915,55
    -20,57 (-0,11 %)
     
  • Bitcoin EUR

    60 290,69
    -1 160,73 (-1,89 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 321,72
    -67,68 (-4,87 %)
     
  • S&P 500

    5 481,93
    +8,70 (+0,16 %)
     

Elle louait ses appartements à des prostituées : amende et prison avec sursis !

Arthur Weidmann/Wikimedia Commons

À l’observer à la barre, rien ne permettait de penser qu’elle était coupable des faits qu’on lui reprochait. Et pourtant. Quinquagénaire, cheffe d’entreprise, à la tête d’une société qui importe des fruits et légumes d’Espagne, elle était pourtant jugée pour «proxénétisme immobilier», détaille Le Parisien. Car son activité professionnelle lui a permis d’investir, en particulier dans le domaine immobilier. En tout, cette femme de 56 ans possède sept appartements à Paris. Et c’est bien à cause de ces biens qu’elle a été jugée. Selon nos confrères, l’affaire remonte à 2018. À l’époque, la Brigade de répression du proxénétisme (BRP) de la police judiciaire reçoit un signalement anonyme.

Ses appartements sont alors placés sous surveillance et les forces de l’ordre vont très vite remarquer une activité suspecte. Les policiers découvrent que la cheffe d’entreprise loue certains de ses appartements pour 500-600 euros la semaine. Le problème, c’est qu’elle les louait à des transsexuelles brésiliennes. Les enquêteurs vont alors «planquer» et remarquer à plusieurs reprises que des clients font des allées et venues dans les appartements. D’autant qu’ils vont aussi mettre la main sur des petites annonces de prostituées renvoyant vers les adresses des appartements appartenant à la prévenue.

Fin août 2018, la propriétaire est interpellée, ainsi que six autres femmes suspectées de prostitution. Selon les informations du Parisien, l’une d’elles va alors avouer que la quinquagénaire est «connue (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Crédit immobilier : les conditions à remplir pour que votre dossier soit réexaminé par votre banque
Immobilier : le mode de calcul du DPE va encore être réformé à la mi-février !
Les enchères immobilières, la solution pour vendre votre logement rapidement et au bon prix
Logement : la chute effrayante des constructions depuis 2006, en infographie
Logements à moitié prix à Paris : et si le projet était menacé par un ancien défenseur du projet ?