La bourse est fermée

Loué et Casino indiquent maintenant le niveau de bien-être animal sur les étiquettes de leurs poulets

Claire Sicard

Pour noter le bien-être des poulets, 230 critères ont été examinés. Unsplash/Zosia Korcz

Depuis la semaine dernière, les poulets de chair (poulet entier, blancs ou cuisses de poulets) produits par les Fermiers de Loué portent une étiquette informant les consommateurs du niveau de bien-être des gallinacés. Une note de A (supérieur) à D (standard) est attribuée et indiquée directement sur l'emballage, en haut à droite de l'étiquette. Cette dernière donne donc une note sur les conditions de bien-être animal : naissance, conditions d'élevage, transport et même abattage des animaux. "Le bien-être animal mérite plus que des mots, il doit être évalué de manière rigoureuse. La confiance de nos consommateurs le mérite", déclare Yves de la Fouchardière, directeur des Fermiers de Loué.

Depuis 2015, le code civil en France reconnaît les animaux comme "des êtres vivants doués de sensibilité" (Art.515-14). Le bien-être animal prend donc en compte la santé, l'état physique et mental de l'animal, la satisfaction de ses besoins physiologiques et de ses attentes, ainsi que la possibilité d'exprimer son comportement naturel. Jusqu'à présent, aucun étiquetage n'était allé aussi loin. Sur la coquille des œufs, par exemple, une notation de 0 à 3 est déjà indiquée mais elle ne donne des informations que sur les conditions d'élevage des poules.

Casino, les Fermiers de Loué et les fermiers du Sud-Ouest

Près de 230 critères ont été mis en place pour parvenir à ce barème de notation : accès à l'extérieur, lumière naturelle, durée de vie, espace dédié, durée de transport maximale, etc. Au moins une fois par an, un audit est normalement réalisé au sein des exploitations par des contrôleurs externes afin de vérifier les différents critères mis en place. Chaque acteur peut néanmoins demander à être contrôlé s'il a déployé des optimisations dans son…

>> LIRE LA SUITE SUR BUSINESS INSIDER

Lire aussi : Six attitudes de votre chat, expliquées par les experts

Aussi sur Business Insider