La bourse est fermée
  • CAC 40

    6 569,16
    -97,10 (-1,46 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 083,37
    -74,77 (-1,80 %)
     
  • Dow Jones

    33 290,08
    -533,37 (-1,58 %)
     
  • EUR/USD

    1,1865
    -0,0045 (-0,38 %)
     
  • Gold future

    1 763,90
    -10,90 (-0,61 %)
     
  • BTC-EUR

    30 375,88
    -554,53 (-1,79 %)
     
  • CMC Crypto 200

    888,52
    -51,42 (-5,47 %)
     
  • Pétrole WTI

    71,50
    +0,46 (+0,65 %)
     
  • DAX

    15 448,04
    -279,63 (-1,78 %)
     
  • FTSE 100

    7 017,47
    -135,96 (-1,90 %)
     
  • Nasdaq

    14 030,38
    -130,97 (-0,92 %)
     
  • S&P 500

    4 166,45
    -55,41 (-1,31 %)
     
  • Nikkei 225

    28 964,08
    -54,25 (-0,19 %)
     
  • HANG SENG

    28 801,27
    +242,68 (+0,85 %)
     
  • GBP/USD

    1,3809
    -0,0115 (-0,83 %)
     

Un lot de gravures de Picasso aux enchères à Paris

·2 min de lecture

La maison Ader avec l’expert Hélène Bonafous-Murat mettront des gravures de Picasso aux enchères le 9 juin 2021 à l’hôtel des ventes Favart à Paris.

"Cette série dite des 156 gravures est la dernière gravée par Picasso entre 1970 et 1972, elles ont été tirées à 50 exemplaires seulement, et cet ensemble issu de la collection Petiet est l’un des rares à être complet, dans un état parfait": l’experte Hélène Bonafous-Murat présente avec beaucoup de passion ce lot unique qui sera . Cette vente originale précède la vacation plus classique du 9 juillet prochain, consacrée aux estampes anciennes et modernes. Au moment de sa réalisation, Picasso a 90 ans. Il travaille en étroite collaboration avec les frères Crommelynck, qui ont installé une presse à côté de son domicile de Mougins. "Chaque jour, ils apportent de nouvelles plaques au maître, et repartent avec la production du jour… Ils ont fini par appeler leur chemin la route du cuivre!" s’amuse l’experte, qui souligne la formidable variété des thèmes développés par l’artiste. Sur ces estampes, Picasso revisite avec force et virtuosité toutes ses inspirations: les femmes tantôt cubistes tantôt plantureuses, le sexe, la tauromachie, les clowns et acrobates, la mort… Plus étonnante, la figure tutélaire de Degas, dont on retrouve à de multiples reprises le profil dessiné comme s’il était un observateur de ces visions.

Pablo Picasso (1881-1973). Suite "Les 156". Planche 21@Ader

Pablo Picasso (1881-1973). Suite "Les 156". Planche 26 @Ader

"L’ensemble est estimé 250.000 à 300.000 euros, sachant que la cote d’une gravure isolée de la même série varie entre 1.800 et 12.000 euros selon le format", détaille Hélène Bonafous-Murat. Un rapide calcul donne une estimation de 1.600 à 2.000 euros environ par gravure… Si l’on en compte bien 155, car la série des 156 reste à ce jour incomplète, le cuivre de la gravure n°7 ayant été perdu avant le premier tirage.

Clémentine Pomeau-Peyre

Pablo Picasso (1881-1973). Suite "Les 156". Planche 62 @Ader

Retrouvez cet article sur challenges.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles